Où tomber le maillot?

La région ne manque pas de petits coins où les maillots s’envolent et les corps s’ébattent. A vous bronzage sans marque et trempette intégrale, voici un inventaire des sites les plus connus – sinon les plus autorisés.

La température remonte, comme les envies d’aller s’étendre au soleil près d’un point d’eau. Dans la région romande et en France voisine, certains spots naturistes sont très appréciés des gays. Comme toujours, la prudence et la discrétion restent de mise: certains de ces lieux sont d’un accès assez aventureux, tandis que d’autres sont sous surveillance de la police ou de voisins.

a_poilAvez-vous d’autres lieux à recommander, en Suisse ou dans les régions limitrophes (Ain, Haute-Savoie, Jura français)? Voulez-vous signaler des erreurs, apporter des précisions ou des mises en garde? Ecrivez-nous à admin360@360.ch

Lac Léman

Ripaille (F)
Près de Thonon-les-Bains, après la piscine municipale, une vaste zone où le naturisme est autorisé. Très populaire (plus un galet de libre le week-end!) Mixte sur toute la zone, mais à mesure que l’on avance, de plus en plus gay. Une fois n’est pas coutume, peu de drague. Plus sur gaymap.ch »

Saint-Prex / Tolochenaz (VD)
Une zone boisée sur 500m à l’ouest de l’embouchure du Boiron (entre Morges et Saint-Prex). Des niches au milieu des roseaux: poétique, mais fort inconfortable. En plus, eau stagnante, moustiques et… police: «Le comportement répréhensible des gens ne nous permet pas de tolérer ce genre de pratique», indique M. Baer, premier lieutenant au poste de police intercommunal de Morges. L’amende peut aller jusqu’à 500 francs… un peu cher, pour se mettre à poil? «Si seulement ils se contentaient de se mettre à poil!» Attention, des agressions ont également été signalées dans les parages. Plus sur gaymap.ch »

Les Grangettes (VS)
L’ex-«tata beach», près de Villeneuve (VD) est devenue une réserve ornithologique interdite d’accès depuis 2003.

Epesses / Rivaz (VD)
En contrebas de la halte CFF d’Epesses (entre Lausanne et Vevey), sur la gauche, une petite plage isolée accueille quelques naturistes des deux sexes – là aussi, au grand dam des autorités. Plus loin, en direction de Rivaz, bronzage et baignade nus sur les remblais en contrebas de la voie de chemin de fer. Accès difficile et surtout, à vos risques et périls, car il faut longer les rails. Si par bonheur, vous n’avez pas fini haché menu par le Pendolino, vous y jouirez d’une paix royale dans un cadre grandiose, celui des vignobles de Lavaux. Plus sur gaymap.ch »

Le Vengeron (GE)
Située près de la sortie de l’autoroute «Genève-Lac», une plage familiale textile. Un peu plus au nord, le rendez-vous des garçons est maintenant grillagé et (presque) interdit d’accès. En outre, les broussailles et le petit bois attenant ont été ratiboisés de manière à décourager les amateurs de cruising au naturel.

Lac de Neuchâtel

Chabrey (VD)
A proximité du village (5 km d’Avenches), sur la rive sud du lac de Neuchâtel. Naturistes homos et traditionnels cohabitent, même si les derniers se plaignent du caractère «entreprenant» des premiers. Plus sur gaymap.ch »

La Grande Cariçaie (VD/FR)
Sur la route d’Yverdon à Yvonnand, après le camping VD8. Des habitués, hétéros et homos, dans les roselières. Plus sur gaymap.ch »

Genève

L’Arve, de Vessy (GE) à Gaillard (F) (rivière)
A défaut de baignade (l’eau est trouble, et généralement glacée), les bords de l’Arve recèlent quelques coins bucoliques propices au naturisme. Côté France, les bois de la Vernaz, à proximité du club de paint-ball, sont fréquentés par des hommes au naturel, dont certains sont à consommer sur place. Plus sur gaymap.ch »

L’Allondon (rivière)
Entre Russin et Dardagny. Quelques nudistes çà et là, mais beaucoup de promeneurs et de familles dans ce petit paradis naturel.

Chamonix

L’Arveyron (rivière)
Vous êtes sur le toit du monde. Ou presque, à 1100m d’altitude, en dessus du hameau des Bois, tout proche de Chamonix. En petite tenue, délectez-vous du décor alpestre des bords de l’Arveyron. Conseillé par quelques gays montagnards, ce torrent affluent de l’Arve ne promet pas de grandes séances baignades (la température de l’eau culmine à 10 degrés), mais des bains de soleil rafraîchissants au pied du Mont-Blanc.
A 3km de Chamonix, près du hameau des Bois. Après une passerelle suspendue.

Annecy

Le Fier (rivière)
La bien-nommée prend sa source dans le massif des Aravis, puis contourne Annecy par le nord-est. Un cours accidenté pour le plus grand plaisir des kayakistes, des randonneurs… et des baigneurs gays qui fréquentent depuis quelques années les berges de la rivière en amont du Pont d’Onnex. La zone naturiste est située dans un vallon encaissé, qui ménage quelques rapides pour le frisson, d’accueillants bassins aux eaux turquoise pour le plongeon, et de voluptueuses langues de grève au soleil ou à l’ombre. Attention, les habitations sont proches, et les riverains semblent de moins en moins conciliants avec les naturistes.
Une alternative plus en amont, sur la même rivière: un site proche tout proche de la localité d’Alex, qui propose au beau milieu de bois des plages et ilots de galets.
Pas d’accès par transports publics. De Genève direction Annecy, jusqu’à Pringy. De là prendre la direction Thônes. Pour la plage du Pont d’Onnex: sortie Villaz, continuer jusqu’au pont, puis remonter la rivière à pied sur 500m. Plus sur gaymap.ch »
Pour Alex : continuer 10km dir. Thônes. Tourner à gauche environ 1km avant l’entrée dans Alex, dans le bois. Plus sur gaymap.ch »

Berne

Schwarzwasser (rivière)
Une vingtaine de kilomètres au sud de Berne, dans un paysage champêtre, serpente la Singine. En remontant la rivière depuis Schwarzwasserbrücke, les plages de galets se succèdent au milieu de falaises et de bois. Au choix: plages familiales, naturiste mixte ou gay, à mesure que l’on parcourt les berges vers l’amont, en passant par de superbes endroits pour nager et plonger.
Accès CFF par la ligne S6 depuis Berne, dir. Schwarzenburg. Stations Schwarzwasserbrücke ou Lanzenhäusern. Plus sur gaymap.ch »

Ailleurs…

» Retrouvez les coordonnées complètes de ces lieux dans gaymap

À lire également