Bars & Clubs

360° Fever Party

Lausanne, sam 16 mars, 22:00
Bars & Clubs

Bordello Easter

Lausanne, dim 31 mars, 23:00
Community
#Cinéma #Table ronde

Acsexybility

Genève, dim 10 mars, 14:00

Où tomber le maillot?

Où tomber le maillot?
La Singine

Elles ont résisté à Grindr, à l'urbanisation et aux arrêtés municipaux anti-nudistes: les plages gaies de Suisse romande et de Haute-Savoie continuent de fournir exotisme, hédonisme et érotisme à deux pas de chez soi.

La température remonte, comme les envies d’aller s’étendre au soleil près d’un point d’eau. Dans la région romande et en France voisine, certaines plages naturistes sont très appréciées des gais. Comme toujours, prudence, respect et discrétion restent de mise: certains de ces lieux sont d’un accès assez aventureux, tandis que d’autres sont sous surveillance de la police ou épiés par des voisins.

On les visitera en prenant son temps… et son vélo. Il y a toujours une gare bien desservie à proximité, désormais aussi en Haute-Savoie, reliée à Genève grâce au Léman Express. Bon à savoir: les deux-roues y voyagent gratis sur sol français.

Lac de Neuchâtel

Petite et conviviale, la plage de la Petite-Amérique est accessible depuis la piste cyclable entre Cheyres (FR) et Yvonnand (VD). Sur cette pointe de sable, naturistes hétéros et homos se côtoient, seul·e·x·s, en couple ou en groupe d’ami·e·x·s. Il n’y manque que Joe Dassin et sa guitare.

Yvonnand, à 2km

D’autres plages existent, du côté de La Poissine, près de Grandson (VD), ainsi qu’entre Chabrey et Cudrefin (VD). On y fait des rencontres, mais mieux vaut désormais garder son maillot: des képis rôdent dans les roseaux.

La Petite-Amérique

Léman

À Ripaille, près de Thonon-les-Bains (F), se trouve la seule et unique plage de la région réservée au naturisme. Depuis la ville, direction la plage municipale, puis continuer la marche en direction de l’est. Le secteur, indiqué par des panneaux, consiste en 250m d’une mince bande de cailloux au bord d’une eau cristalline. Le week-end, c’est serviette-contre-serviette, et au large, un bal incessant de yachts, pédalos et autres embarcations bruyantes. Mention spéciale aux fins de journée, avec le coucher de soleil sur le Jura.

Thonon-les-Bains, à 3,5km

Les petites alcôves dans les roseaux de Saint-Prex (VD) sont toujours aussi accueillantes, à l’ouest de l’embouchure du Boiron. Mais la tranquillité n’est plus vraiment de mise, comme en témoignent quelques incidents avec des promeneurs, ces dernières années. Résultat: on déserte l’arrière-plage et on hésite à quitter son maillot.

Saint-Prex, à 3km, ou Morges, à 3km

«Chassez le naturiste, et il revient au galop», la boutade s’applique à merveille en Lavaux (VD), à la petite plage d’Epesses, près de la halte CFF. Les autorités localités tentent d’y rhabiller les baigneurs depuis des années. Pour les gais, on déroule sa serviette un peu plus loin sur les rochers, ainsi que dans les petites criques sous la voie de chemin de fer en direction de Rivaz, que les plus intrépides (ou inconscients) traversent au péril de leur vie. Depuis l’eau, le panorama des vignobles et des Alpes est renversant.

Epesses ou Rivaz

Tout proche du Bouveret (VS), entre le Rhône et le Vieux-Rhône, les bois des Grangettes accueillent les vestiges de la légendaire Tata Beach, aujourd’hui classée zone naturelle protégée et interdite d’accès. Bronzage intégral autour de la route de la digue.

Le Bouveret, à 2km, ou Villeneuve, à 5km

Genève

Grand classique gai genevois, l’Allondon est un petit paradis naturel, à condition de se tenir à distance des beaufs débarquant avec chaises pliantes, haut-parleurs et grils jetables. Vite, gagner la rive gauche de la rivière (depuis le pont des Baillets ou en traversant depuis le parking en contrebas d’Essertines). La présence de naturistes le long de la rivière fait régulièrement l’objet de controverses, comme en 2018 au Grand Conseil genevois. À l’époque, le Conseil d’État avait botté en touche, jugeant que cette petite tribu ne dérangeait personne.

Russin, à 3km

Traditionnellement, on compte aussi quelques coins pour nudistes urbains au pied du pont Butin, côté avenue d’Aïre. Coucou les automobilistes!

Annecy

Dans un vallon encaissé, en amont du Pont d’Onnex, les eaux turquoises du Fier sont prisées des kayakistes, qui ne se doutent pas forcément de ce qui se passe un peu plus haut, dans les sapins. Sur les berges, les naturistes hétéros (jusqu’à la grande pyramide rocheuse), puis homos ont une paix royale. Attention, toutefois: les habitations sont assez proches et les riverains peu conciliants. En 2017, trois individus qui canardaient les visiteurs avec une carabine à air comprimé avaient été arrêtés. Ils avaient expliqué avoir été «dégoûtés» par la vue de deux hommes qui s’embrassaient.

Pringy (Haute-Savoie), à 6km

A 10km en amont, sur la même rivière, un autre site se trouve la hauteur du village d’Alex. Bronzette et cruising au beau milieu dans les bois et sur les îlots.

Le Fier (Pont d’Onnex)

Chamonix

À 1100m d’altitude, au-dessus du hameau des Bois, on se délecte du décor alpestre des sources de l’Arveyron. Conseillé par quelques gais montagnards, ce torrent ne promet pas de grandes séances baignades (la température de l’eau culmine à 10 degrés), mais des bains de soleil rafraîchissants au pied du Mont-Blanc.

Les Tines (ligne Mont-Blanc Express), à 1km

La Singine

Et si on se faisait une belle excursion, à pied ou à vélo, en lisière de la Suisse romande? La Singine, c’est une institution des gais bernois et fribourgeois (mais pas que). Avant d’y aller, munissez-vous d’une paire de chaussures de baignade (ou de vieilles baskets amphibies), car le parcours depuis le pont de Ruchmüli traverse plusieurs fois la rivière, qui sinue entre les falaises. La Singine n’est pas très profonde, mais il faut veiller à ne pas se laisser déséquilibrer par le courant. Ceci étant dit, l’endroit est grandiose, plein de bois et de chemins à explorer, et délicieusement rafraîchissant l’été. On y croise beaucoup de monde le week-end, mais les tribus, y compris les gais, se répartissent sur les plages de cailloux, dans des prés et dans des petits bois idylliques.

Fribourg, à 19km, Wünnewil, à 9km, ou Lanzenhäusern (sur la ligne S6 depuis Berne), à 2km

On vous recommande…

A priori, le naturisme n’est pas illégal en Suisse, pas plus que le sexe en plein air, à condition de n’en imposer la vue à personne. A priori, car selon l’endroit, une interdiction municipale, voire cantonale, peut s’appliquer. L’amende peut atteindre 500 francs. Attention aussi à ne pas se faire coller pour avoir pénétré (hem hem) en zone naturelle protégée. Enfin, faites ce que vous voulez avec vos kleenex et vos capotes, mais vous ne les lâchez pas dans la nature!

Avez-vous d’autres plages naturistes à recommander, en Suisse ou dans les régions limitrophes (Ain, Haute-Savoie, Jura français)? Voulez-vous signaler des erreurs, apporter des précisions ou des mises en garde? Laissez un commentaire ou écrivez-nous, à admin360@360.ch

Petite géographie du tomber de maillot