Catégorie : Chroniques

Bromance

Léon Salin continue sa discussion avec Julien. Un homme cisgenre, hétéro, avec qui il partage certaines de ses pensées. Il est fictif, sans être irréel. Julien, ça pourrait être toi, moi et/ou nous.

Culturiste

Léon Salin continue sa discussion avec Julien, un homme cisgenre, hétéro, avec qui il partage certaines de ses pensées. Il est fictif, sans être irréel. Julien ça pourrait être toi, moi et/ou nous.

Éternel·le étranger·ère

Voir la ville de Québec depuis le petit hublot de l’avion, après toutes ces années, m’a donné un sentiment de turbulence. Il faut dire que j’ai bien changé·e depuis que j’ai quitté le Canada. Alors que je suis considéré·e comme étranger·ère en Suisse, me voilà à me sentir étranger·ère dans mon propre pays.

«Il n’y a pas de bar lesbien à Berlin»

«Il n’y a pas de bar lesbien à Berlin.» Chaque fois que je laisse choir d’un air désolé cette réponse lapidaire à des copines de France ou d’ailleurs qui veulent en savoir plus sur les nuits folles de la communauté LGBTIQ+, c’est la consternation: «Comment? Quoi? C’est une blague? Non mais c’est pas possible! Il n’y a PAS de bar à gouines à Berlin?»

Sainte angoisse

Je sens grimper en moi cette chose qui me grignote. Plus le temps passe, plus elle s’empare de moi. Je me tortille sur moi-même. Tous mes muscles sont contractés. La sensation de n’être que douleur m’envahit. Je sens que je perds la raison. Ma vue se trouble. Mes mains tremblent. Ma respiration se bloque. J’aimerais ne pas la laisser m’engouffrer. Je lutte. Pourtant, rien n’y fait.