Suisse France voisine

Pas de Pride, mais un symbole de soutien aux LGBTQ+ annéciens

6 sept. 2020

Photo: Ville d'Annecy/Facebook

La Mairie d’Annecy a hissé les couleurs de l’arc-en-ciel pour marquer le jour de la Marche des fiertés, reportée à 2021.

Plusieurs centaines de personnes avaient défilé l’an dernier lors de la première Marche des fiertés de la capitale haut-savoyarde. Un joli succès qui avait poussé les organisatrices à remettre ça en 2020. La deuxième édition aurait dû avoir lieu samedi. Mais comme bien d’autres, l’événement a été annulé pour cause de Covid-19.

La mairie d’Annecy a toutefois fait un geste de soutien aux LGBTQ+ locaux: le drapeau arc-en-ciel a ainsi été hissé aux côtés des bannières européenne, nationale et savoyarde, sur le quai Napoléon-III, note «Le Dauphiné libéré». Le nouvel Exécutif municipal (la Ville est passée dans le camp écologiste aux dernières élections) a rappelé son engagement pour les droits LGBTQ+ avec la désignation d’un conseiller délégué à l’égalité des droits.

Lyon maintient

Les organisatrices ont assuré qu’elles planchaient déjà sur une nouvelle AnnecyPride en 2021. Dans la région, la Pride de Lyon reste pour l’instant au calendrier. À l’instar de sa grande sœur parisienne, la marche a été reportée à l’automne. En l’occurrence, elle est prévue le 24 octobre.

À lire également