Monde

Ukraine: les personnes trans* coincées sous les bombes

Kyiv Pride 2018 @Arrideo Photography

C’est l’un des drames humains qui se jouent actuellement dans le pays en guerre: les personnes trans* se retrouvent bloquées sur le territoire faute de papiers d’identité conformes à leur identité de genre.

Aujourd’hui en Ukraine, toutes les personnes de 18 à 60 ans assignées hommes à la naissance et portant le genre masculin sur leur carte d’identité n’ont pas le droit de partir car elles doivent rester pour se battre. Or, de nombreuses femmes trans* ukrainiennes n’ont jamais pu faire modifier leurs papiers d’identité- modification encore plus difficile que de coutume dans un pays en guerre. Elles se retrouvent ainsi coincées, n’osant souvent même pas tenter de rejoindre la frontière par peur d’être stigmatisées avant d’être refoulées et engagées de force dans l’armée.
Le problème affecte également les hommes trans* et les personnes non-binaires qui redoutent de quitter leur domicile par crainte d’agression. Iels redoutent en outre de devoir traverser la Pologne ou la Hongrie, pays connus pour leurs politiques LGBTIQ+phobes.
Pour touste·x·s, il est également extrêmement difficile, dans des villes en feu, de se procurer des traitements hormonaux.
Face à cette situation qui semble pour le moment insoluble, les associations appellent à l’ouverture d’un corridor humanitaire pour aider les membres de la communauté trans* à quitter le pays.

_________________
24 mars 2022   Thèmes: Étiquettes : , ,

À lire également