Au Jour le Jour

Chroniques Monde à l’envers, tourne de travers, tout à reprendre une maille à l’endroit une maille à l’envers. Envie de dire la couleur du vent, de sentir sur ma peau la douceur de son souffle. Envie de dire les sons de l’onde, de me laisser glisser dans le courant. Envie de goûter aux voluptés de l’heure bleue, infiniment. «À mon Seul Désir» (extraits)

Marécage

Chroniques «La normalité est une illusion. Ce qui est normal pour une araignée est chaotique pour la mouche.» Morticia Addams

Greta Gratos, née sorcière

Culture Séverine Barde consacre un documentaire à la diva genevoise, incarnation de l’imaginaire de son créateur Pierandré Boo. Rencontre avec le comédien à multiples facettes.

Greta au couvent

Chroniques La créature des nuits genevoises présente deux de ses projets, à découvrir tout l'été en Alsace. Elle nous dit tout.

Hautes pressions

Chroniques Parfois, je me dis que, tapi tout au fond de ma chair, doit sommeiller une sorte de gardien, qui ne s’éveille que rarement.

Désirs d’ennui

Chroniques Que je le fuie, le recherche, qu'en ses nonchalances il m'entraîne ou que dans ses marécages je m'enlise, il garde intacts tous ses mystères, le bel ennui.

Normale, moi?

Chroniques Petite, je ne pleurais pas aux enterrements. Pas systématiquement. Ce qui me faisait de la peine, c'était celle que je sentais, palpable dans l'air tout autour de moi.

Avant que le vent

Chroniques «Il y a un moment dans la vie des empereurs, qui succède à l’orgueil d’avoir conquis des territoires d’une étendue sans bornes, à la mélancolie et au soulagement de savoir que bientôt il nous faudra renoncer à les connaître et les comprendre ; une sensation dirait-on de vide qui nous prend un soir avec l’odeur des éléphants après la pluie et de la cendre de santal quand elle refroidit dans les brasiers éteints…» Italo Calvino: Les Villes Invisibles

À fleur d’échine

Chroniques «Les nerfs sont les seuls liens de connexions entre le cerveau et le reste du corps humain. En cela, un vaste réseau part du cerveau (situé dans la boîte crânienne) et descend dans tout le corps grâce à la moelle épinière passant par les vertèbres de la colonne vertébrale, sur laquelle sont reliés tous les nerfs.» Nerfs (article de Wikipédia)

Une chatte sur un toit brûlant

Chroniques Au fil des jours, je tente de régler le plus de choses possibles pour pouvoir vivre pleinement l’heure de ma mort sans être encombrée par des pensées parasites.

Demain, et après?

Chroniques En principe, il est de bon ton au commencement de l’an de prendre de bonnes résolutions et de présenter ses voeux. Comme les principes, les résolutions, bonnes ou mauvaises, n’ont jamais été mon fort.

D’ici et de là

Chroniques «Quelquefois nos voisins veulent des choses que nous possédons, ou possèdent des choses que nous voulons; alors nous nous combattons, jusqu’à ce qu’ils nous prennent notre bien, ou nous cèdent le leur.» Jonathan Swift: «Voyages de Gulliver»

De zoom en travelling

Chroniques «Par son étrange fixité, la monomanie s’apparente à l’extase, dont elle pourrait bien être le substitut maladroit.» Yaël Torelle : La nuit de la Grenouille

Quis quid ubi quibus auxiliis cur quomodo quando?*

Chroniques «Aucun express ne m’emmènera vers la félicité, aucun tacot n’y accostera. Aucun Concorde n’aura ton envergure, aucun navire n’y va sinon toi. Aucun trolley ne me tiendra si haut perché, aucun vapeur ne me fera fondre. Des escalators au chariot ailé, j’ai tout essayé. J’ai longé ton corps, épousé ses méandres, je me suis emporté. Transporté par delà les abysses, par dessus les vergers. Délaissant les grands axes, j’ai pris la contre-allée, je me suis emporté, transporté.» Alain Bashung : Aucun Express