Bars & Clubs

Babylon LGBT Party

Lausanne, sam 17 décembre, 23:00
Bars & Clubs
#Cruising

HRDR #12

Bâle, sam 17 décembre, 23:00
Agenda
#Théâtre

Music Hall

Genève, lun 5 décembre - dim 18 décembre

Contrariété

Contrariété
Fragrances Par Greta Gratos

Être caressé·e·x·s dans le sens du poil, sans que rien ne vienne remettre en question les acquis, est un confort. Une fixité proche de la monomanie. Un confort auquel je préfère le luxe d’une certaine…contrariété.

 

Mon esprit est un lieu que j’entretiens avec soin. Je travaille à préserver sa perméabilité et dès qu’une certitude s’y forme, quelque chose en moi se met en alerte, se méfie; de ce qui pourrait, perdurant uniquement par principe, devenir inertie et m’emprisonner en une posture arrêtée qui empêcherait tout pas en avant, de côté, voire en arrière, n’intégrant que ce qui me conforterait, rejetant tout ce qui pourrait me remettre en question ou me déstabiliser. Devoir composer au jour le jour avec d’autres que moi, dans les petites choses du quotidien comme dans les grands événements qui dessinent des chemins au cœur du labyrinthe de mon existence, est en quelque sorte une contrariété, oui. Elle déjoue mes habitudes et mes plans initiaux, me pousse à m’écarter de mes trajectoires solitaires pour cheminer en compagnie de qui me fera lever le nez pour contempler des paysages qui m’avaient échappé. Sans elle je ne serais celle que je suis, celle qui se découvrira peut-être légèrement autre demain, à cause ou grâce aux imprévus et accidents d’aujourd’hui, ouvrant des voies que je n’aurais pas même envisagées. Curieusement, si je rejette toute oppression, toute manipulation, une certaine contrariété me rassure plutôt que de créer en moi une inquiétude. Elle garde mon esprit vivant et libre de toute contrainte ou sclérose que je pourrais, par paresse, lui imposer.