Tendances

Unis par l’amour du rugby, ils se mettent à dos gays et antigays

Deux fans hétéros des All-Blacks ont célébré leur mariage pour les besoins d’un concours radiophonique. La cérémonie a provoqué une vague de critiques en Nouvelle-Zélande et en Australie.

Ils se sont rencontrés quand ils étaient hauts comme trois pommes, au stade de rugby de Dunedin. Depuis, Travis McIntosh et Matt McCormick, 23 et 24 ans, sont inséparables. A tel point que ces deux solides barbus se sont dit «oui» devant une soixantaine d’invités, ce vendredi matin, dans un stade d’Auckland. Pas vraiment par amour – les deux gaillards se revendiquent 100% hétéros – mais pour remporter un concours organisé par une station de radio locale. The Edge FM, qui a retransmis la cérémonie en direct, offre un voyage en Angleterre pour la Coupe du monde de rugby à un duo de supporters désignés «meilleurs potes du monde».

La démarche des deux jeunes hommes et la «noce» (ponctuée de plaisanteries graveleuses) n’a pas fait sourire tout le monde, note le site GayNZ. Alors que la Nouvelle-Zélande a ouvert le mariage au couples de même sexe l’an dernier, la parodie d’union a été critiquée à la fois par les mouvements conservateurs et par les organisations LGBT.

«Cette compétition singe le mariage, tout comme sa redéfinition», a lancé Bob McCoskrie, du groupe anti-mariage gay Family First, trop content de revenir à charge sur l’«acte arrogant de vandalisme culturel» que constitue à ses yeux le mariage pour tous.

«J’espère seulement qu’ils auront beaucoup de peine à faire annuler leur union!»

Un son de cloche étrangement analogue pouvait être entendu du côté des partisans des unions homosexuelles, y compris en Australie voisine. «Voilà comment deux hommes straight ont fait un boulot merveilleux pour ridiculiser le mariage. J’espère seulement qu’ils auront beaucoup de peine à faire annuler leur union», a lâché avec amertume Shelley Argent, porte-parole de Parents and Friends of Lesbians and Gays. Heureusement, tous les commentateurs gay n’ont pas vu dans la noce de Travis et Matt un affront à la communauté. «Cela fait des années que les couples hétérosexuels ont utilisé le mariage pour gagner des concours… soupire Rodney Croome, d’Australian Marriage Equality. Regardez Le Bachelor ou Le Bonheur est dans le pré

De nombreux gays et lesbiennes australiens ont choisi de se rendre en Nouvelle-Zélande pour enregistrer leur mariage, toujours en débat dans leur pays, rappelle le «Sydney Morning Herald».

_________________
12 sept. 2014   Thèmes: Étiquettes : , , ,

1 comments

C’est vrai qu’avec des émissions comme L’amour est dans le pré et le Bachelor on utilise l’union hétéro pour gagner des jeux ( et au passage de la surface médiatique!), mais il y a une subtile différence : dans ces émissions on ne montre pas le mariage et on ne l’utilise pas en propre. Or ici les deux amoureux du rugby ont profité de l’ouverte aux LGBT du mariage pour gagner le voyage pour la coupe du monde de rugby, la cérémonie est donc parfaitement valide aux yeux de la loi. Or je doute fortement qu’une femme et un homme, qui seraient juste amis, auraient singé leur mariage pour gagner un quelconque concours. Ils auraient vu dans le mariage quelque chose de suffisamment sérieux pour ne pas plaisanter avec. Là, vu qu’ils sont hétéros, leur mariage semblait alors une bonne blague et donc pas de problème à en faire une cérémonie fantoche, même avec des vrais officiers d’état civil. Ben, je trouve moi aussi que la légèreté avec laquelle ils ont considéré l’union de deux hommes insultante ! Pour eux se marier ensemble est probablement une blague, mais c’est pour les couples gays hommes (et LGBT en général) c’est un engagement qu’il a été suffisamment difficile à obtenir et à faire accepter comme normal et aussi valable que pour les unions hétéros pour que deux plaisantins en mal de moyens pécuniaires pour assouvir leur passion de rugby ne le parodient dans le but de gagner un concours ! Personnellement je trouve ça minable et ça rapelle d’ailleurs toutes les blagues bas de plafond des opposants à l’ouverture du mariage et autres homophobes ont utilisé pour discréditer les aspirations des couples de même sexes.

Comments are closed.

À lire également