Halte à la pink dictature!

Elle a la langue bien pendue, Riley. Et visiblement, elle a bien retenu son Judith Butler. Quand cette gamine américaine débarque dans la section filles du rayon jouets, presque uniformément rose, là voilà qui se met en pétard!

Ras-le-bol de ces fabricants qui lui imposent des fées, des Barbies et des panoplies ménagères à longueur de gondoles! «Certaines filles veulent des superhéros, certains garçons préfèrent les princesses», assène-t-elle. Et vlan, un grand coup dans la boîte de jeu!

(via HuffPo)

À lire également