Suisse

Elections fédérales: Grégory Logean a cartonné

Représentant d’une jeune génération identitaire et résolument homophobe au sein de l’UDC, le politicien valaisan a manqué de peu l’élection au Conseil national.

Pas à dire, l’opportunisme en politique, ça paie. La preuve avec Grégory Logean. On l’avait un peu oublié, mais ce tout jeune pourfendeur du vice et de la décadence était bel et bien candidat au Conseil national, le week-end dernier. Et il a fait très fort. Apparaissant en numéro 5 sur la liste de l’UDC du Valais romand, le trublion de 25 ans en est finalement sorti deuxième en nombre de suffrages. Au niveau cantonal, il s’est classé 18e, juste derrière le jeune socialiste Mathias Reynard, élu dimanche. Il s’en est fallu de peu, note «Le Temps», pour que l’Hérémensard rejoigne Oskar Freysinger sous la Coupole.

Du communiqué qualifiant la Journée contre l’homophobie 2009 de «vicieuse» à ses déclarations fracassantes sur ses camarades gay au sein de l’UDC alémanique, qu’il avait traités de «cancer» en 2010, Grégory Logean a donc prouvé que son activisme aussi brouillon qu’excessif a porté ses fruits. Sans parler de son coup de maître, qui lui a valu les honneurs de la presse internationale, cet été: une affiche contre la dépénalisation des drogues diffusée au lendemain de la mort d’Amy Winehouse et utilisant l’image de la chanteuse.

«Sentiment de solidarité»
A la fin de l’année dernière, Logean avait confié au «Nouvelliste» que les poursuites intentées contre lui par des gays et lesbiennes romands lui donneraient un solide coup de main. «Ils ont fait une partie de ma campagne», avait-il alors lancé au quotidien valaisan. Il affirmait bénéficier d’un «sentiment de solidarité» dépassant le cadre de son parti. De fait, le Jeune UDC a obtenu près d’un millier de voix de plus que le deuxième nom figurant sur sa liste. Le signe que son nom a été rajouté par de nombreux électeurs du parti dominant dans le canton, les démocrates-chrétiens. Bref, un petit gars plein d’avenir…

_________________
29 oct. 2011   Thèmes: Étiquettes : , , ,

2 comments

Comment ça va, déjà?… ah oui, « Heureux les simples d’esprit… »

Comments are closed.

À lire également