Bars & Clubs

HRDR #12

Bâle, sam 17 décembre, 23:00
Bars & Clubs

Babylon LGBT Party

Lausanne, sam 17 décembre, 23:00
Bars & Clubs

Queernotzet #3

Sion, sam 3 décembre, 22:00

Terreur judiciaire en roue libre

Ebrahim Hamidi, 18 ans, attend d'être exécuté à cause de fausses accusations de sodomie. Son défenseur a dû fuir le pays.

Ce jeune Iranien, raconte le journal britannique «The Observer», a été arrêté en 2008 dans la banlieue de Tabriz, à l’ouest du pays. A la suite d’une rixe entre deux familles, le garçon a été accusé d’avoir tenté de violer un des membres du clan rival. En fait, le seul élément concret à charge est le fait que le pantalon du plaignant avait glissé «d’environ 20cm sous la taille» pendant la bagarre, rapporte le site Gay Middle East.

Hamidi aurait alors avoué son «crime» sous la torture, avant de se rétracter, tout comme son accusateur. Mais les juges sont restés sourds à ces revirements. La condamnation à mort a été maintenue sur la seule «intime conviction» du juge de la province d’Azerbaïdjan oriental, comme le permet la loi iranienne, ceci en dépit de deux avis de la Cour suprême.

Avocat menacé
L’affaire fait penser au cauchemar que vit actuellement Sakineh Ashtiani, une mère de famille de 43 ans qui a été condamnée à mort par lapidation sur de fausses dénonciations pour adultère et complicité de meurtre. De fait, Hamidi et Ashitani ont le même avocat: Mohammed Mostafei. Or ce dernier est arrivé ce weekend en Norvège, où il a obtenu le statut de réfugié, après avoir fui en Turquie. L’avocat, qui s’était spécialisé dans la défense des femmes et des jeunes, craignait pour sa vie et était visé par un mandat d’arrêt. Le mois dernier, sa femme a été arrêtée, et détenue dans une prison de Téhéran pendant près de deux semaines.

Manifestement, les autorités de la République islamique ont fort peu apprécié l’écho et la mobilisation internationale qu’avait engendré la condamnation de Sakineh Ashtiani. Celle-ci n’est pas fixée sur son sort. Sa lapidation a toutefois été «suspendue temporairement», après l’intervention du président brésilien Lula Da Silva auprès de son homologue Mahmoud Ahmadinedjad. Reste à savoir si Hamidi pourra bénéficier d’une telle intervention de la part des rares alliés du régime iranien au sein du camp occidental.

3 thoughts on “Terreur judiciaire en roue libre

  1. immonde et nauséabond !!!

    on ne devrait plus coopérer avec ses pays extrémistes vivant selon les règles de la charia.
    Micheline Calmy-Rey collabore avec ces assassins , ayant été en Iran , il y a 2 ans , grand sourire et voilée , pour signer un important contrat d’importation de gaz.
    la guerre en Afghanistan a été totalement inutile , il faut laisser ces pays extremistes (Iran , Afghanistan , Arabie Saoudite , etc) hors de notre commerce , et ne plus les invités à nos tables , les laisser continuer leur monde entre eux .
    il faut réduire notre demande en pétrole envers ces pays , remplacer nos véhicules à essence par des énergies nouvelles , laisser ces pays vivre selon leurs lois barbares .
    il faut interdire chez nous l’islamiste extremiste , et toutes les regles de cette religion (burqa, amenagement en suisse de piscines séparées pour les femmes, fillettes de 10 ans voilées à l’école, etc) .
    de plus, les islamistes extremistes devraient se faire renvoyer hors de l’Europe , car ils financent les organisations terroristes .
    les islamistes extremistes convertis tels que Nicolas Blancho, revendiquant le droit à l’application de la charia en Suisse pour la communauté musulmane fondamentaliste , devraient etre interdits de parole , ou envoyé vers un pays d’accueil musulman extremiste .
    car tout de même il y a des limites , ces gens ne valent guère mieux que les Nazis.

  2. Certains préfèrent définitivement ignorer ces tristes événements.

    c’est sans doute le cas de ceux qui ont écrit cet article admiratif envers le président Iranien (titre de l’article : Ahmadinejad Mahmoud, un grand homme) , paru lundi dans un blog de la tribune , dénommé « gauche, gauche, gauche » , sans doute des partisans de « à gauche toute » , l’extrême gauche genevoise .

    voici le lien de l’article :

    http://laburgonde.blog.tdg.ch/archive/2010/08/16/ahmadinejad-mahmoud-un-grand-homme.html

    triste de lire des choses pareilles , mais finalement pas étonnant de la part de l’extrême gauche , celle qui ne critiquera jamais les plus grands dictateurs communistes , tels que Staline , Pol Pot , Mao Tsé-Tung , etc .

  3. Et du coup vous allez proposer encore quoi d’autre pour faire avancer la cause ?

    Un happening patins à roulettes et rouleaux de printemps comme pour la bettancourt et la Aubemas avec Renaud ?

    Soyons-voir la moindre sérieux, chers gens rigolos

Comments are closed.