La police interrompt une chemsex party organisée en plein confinement

Huit jeunes gays ont été arrêtés à Barcelone après avoir été dénoncés par un internaute, inquiet de voir une partouze s’organiser au mépris des mesures sanitaires.

Les Mossos d’Esquadra, la police catalane, ont fait irruption au milieu d’une sexparty réunissant huit jeunes hommes, vendredi soir dans un appartement touristique de Barcelone. La population de la ville était alors déjà placée en confinement depuis cinq jours en raison de la progression fulgurante de l’épidémie dans le pays. Diverses drogues dont de la cocaïne, du crystal et de l’ecstasy ont été saisies dans le logement.

Les agents sont intervenus en civil, de telle façon que les organisateurs de la soirée leur ont ouvert la porte, croyant avoir affaire à des invités, raconte «El País». Ils avaient été alertés par un internaute qui s’était inscrit à la sexparty. Les huit individus âgés de 23 à 34 ans ont été dénoncés à la justice pour infraction à la loi sur les stupéfiants. On ne sait pas en revanche s’ils sont aussi poursuivis pour avoir violé les règles de confinement. Un des participants montrait des symptômes, mais il s’est avéré négatif au Covid-19.

Laisser un commentaire

*

À lire également