824

Le Rage ne survivra pas à la pandémie

25 avril 2020 Institution des nuits cruising et fetish helvétiques depuis 22 ans, le club gay zurichois a annoncé sa fermeture définitive, faute de perspectives de sortie de crise.
🗨2

Bad Queen. Continuer à vivre durant la pandémie

25 mars 2020 Les mesures prises pour ralentir la propagation du virus viennent remettre en cause nos habitudes. Pour préserver sa santé et celle des autres, il est primordial de les respecter. Cela ne signifie pas arrêter de vivre et d’avoir une sexualité. Il faut juste trouver des façons de le faire autrement.

La santé communautaire à l’épreuve du Covid-19

17 mars 2020 L’épidémie de coronavirus est l’affaire de tou·te·s. À quelles spécificités la communauté LGBT doit-elle être attentive? Éléments de réponse avec Florent Jouinot, coordinateur régional de l’Aide suisse contre le sida.

Le porno sonore va vous faire j’ouïr!

13 nov. 2019 À l’ère du tout-image, la pornophonie vient offrir un moyen alternatif de consommer du contenu érotique. Branchez vos écouteurs, dorénavant le porno ne se regarde plus, mais s’écoute attentivement. Orgasme auditif garanti.
56

Oh ouiiii!

27 oct. 2019 La campagne d'automne de l'Aide suisse contre le sida rappelle les stratégies permettant des rapports à moindre risque et encourage chacun∙e à faire un contrôle pour être sûr∙e de son statut VIH.

Peaches entre au musée

22 oct. 2019 Pour célébrer 20 ans de carrière, l’icône queer pop expose dans un musée. «Peaches, Whose Jizz Is This?» est à découvrir à Hambourg.

La pointe de l’iceberg

16 oct. 2019 «Mon nom est clitoris» se penche sur la partie la moins connue du corps féminin en donnant la parole à une douzaine de jeunes femmes. Des places à gagner pour l'avant-première!

Au lit avec nos aîné·e·s

20 sept. 2019 Quelle place a la sexualité lorsqu’on est aîné·e·s? A la maison, en ligne ou en EMS, conserver une vie intime et sexuelle passé un certain âge peut être complexe.
53

«Il y a un refoulement à parler de notre sexualité»

11 sept. 2019 Dans un café bondé, face à un jeune inconnu, discuter sexualité pourrait paraître incongru. Pour G.C., se livrer sur son parcours intime à 81 ans, était une invitation comme une autre. Dépassant la sphère purement sexuelle, son récit est touchant et inspirant.