Monde Italie

Et si Grindr entrait dans la famille Berlusconi?

23 janvier 2020

Un fonds d’investissement dirigé par trois des enfants de l’ex-Premier ministre italien aurait lancé une offre de rachat de l’app de drague gay.

Le quotidien transalpin «Il Messagero» rapporte que la start-up milanaise Bending Spoons tente d’acquérir l’app de rencontres gay aux 10 millions d’utilisateurs, mise en vente par son actionnaire majoritaire chinois Kunlun sur pression de Washington, qui craint une exploitation malveillante de données sensibles par Pékin.

Or, derrière Bending Spoons, il y a notamment H14, fonds d’investissement de Barbara, Eleonora et Luigi Belusconi, trois des enfants de l’ancien président du Conseil italien et magnat des médias Silvio Berlusconi. Dont le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’a pas laissé de très bons souvenirs aux LGBT de la Péninsule.

En concurrence avec une société américaine pour le rachat de Grindr, Bending Spoons aurait dégagé une ligne de financement de 234 millions d’euros, qui permettrait à Kunlun de réaliser un très confortable bénéfice. Preuve que, malgré les diverses polémiques entourant Grindr (récemment la revente de données à des sociétés tierces et des lacunes dans la sécurité), la plateforme au crâne jaune reste une robuste machine à dollars.

À lire également