Genève
#manifestation

Marche contre la transphobie et l’extrême droite

sam 13 avril, 16:30
Nyon
#places à gagner

Reas

mer 17 avril, 16:00
Genève
#exposition

Ex-eroticis: Art et fierté du livre secret

ven 26 avril - ven 31 mai
Genève
#Littérature

Vieille comme la rue? La prostitution hier et aujourd’hui

ven 19 avril, 17:30

18% des psys anglais prêts à «traiter» l’homosexualité

Une étude récente révèle que les spécialistes de la santé mentale recourent encore volontiers à des méthodes visant à débarrasser leurs clients de leurs désirs homosexuels.

Plus d’un sixième des psys anglais sont prêts à «traiter» leurs patients pour les détourner de leur attirance homosexuelle. C’est ce qui ressort d’une étude menée par le Professeur Michael King du University College de Londres auprès des membres des associations professionnelles de psychothérapeutes au Royaume-Uni. Sur les 1406 praticiens ayant répondu à un questionnaire à ce propos, 222 expliquent avoir aidé au moins un client à atténuer son homosexualité ou changer son orientation sexuelle. Invoquant des considérations «morales» et religieuses, mais aussi le souci de réconcilier les personnes avec un environnement social perçu comme homophobe, 72% considèrent ce type de traitements comme légitimes.
Parmi les praticiens, l’étude dévoile la subsistance des «thérapies d’aversion» consistant à soumettre le patient faire à des sensations désagréables dans le but de les dégoûter de leurs fantasmes homoérotiques. Une partie de ces thérapeutes semblent ignorer l’inefficacité et la nocivité de ces techniques, clairement démontrées depuis une vingtaine d’années.

La publication de la recherche, qui peut être consultée librement, est accompagnée par un site www.treatmentshomosexuality.org.uk, qui regroupe les témoignages de personnes ayant reçu ou administré des traitements de guérison de l’homosexualité et de la documentation concernant ces méthodes.