Culture Photographie

Photographier le présent et préfigurer le futur

1er juillet 2020

Yuan Jin, de la série «Grow from Elapses», 2016-2017

La 4e édition de reGeneration au Musée de l’Élysée à Lausanne questionne quelques-unes des urgences d’un monde en pleine mutation.

«reGeneration est cet exercice de style qui nous pousse, tous les cinq ans, à nous arrêter un instant sur une création contemporaine effervescente pour en extraire les enjeux majeurs, tant chez les artistes photographes que pour un musée consacré à leur médium», se réjouit Lydia Dorner, co-commissaire de la quatrième édition de l’exposition du nom.

Initié en 2005, le projet dédié à la photographie émergente internationale est réitéré tous les cinq ans. L’année des 35 ans du musée, reGénération4 animera une dernière fois les murs de son bâtiment avant son déménagement en 2021 sur le site de Plateforme 10. Contactés par le Musée de l’Élysée, les 180 photographes des éditions précédentes ont soumis les candidats de la nouvelle édition.

Pacifico Silano, de la série «Elegy to the Void», 2019

Parmi les 258 candidatures reçues, 35 travaux sélectionnés seront accrochés. «En plus de découvrir de nouveaux talents et de réactualiser un projet majeur pour l’identité du Musée de l’Elysée, reGénération4 avait pour ambition de nous faire réfléchir à la forme que doit prendre aujourd’hui notre engagement pour la photographie et de remettre en question nos pratiques muséales notamment dans les domaines de la durabilité, de l’égalité et du numérique», explique Pauline Martin, co-commissaire de l’exposition.

Environnement, genre et numérique

Autour de l’engagement de l’artiste et celui du musée se déploient trois axes principaux inscrits dans leur époque: l’environnement, le genre et le numérique. Notons les œuvres de Pacifico Silano qui explorent l’identité LGBTQI+ à travers la culture du tirage imprimé en s’appropriant l’imagerie des magazines porno gay des années 1970 et 1980. Des collages saisissants qui attirent l’attention vers leurs surfaces. Pour celles et ceux qui auront envie de prolonger l’expérience de l’édition 2020 dans leur bibliothèque, signalons également le très beau catalogue de l’exposition.

Rochelle Brockington, de la série «Skin + Hair Stock Photos», 2018
reGénération4 – Les enjeux de la photographie et de son musée pour demain. Musée de l’Élysée, Lausanne. Jusqu’au 27 septembre. Plus d’infos sur: elysee.ch

À lire également