Lausanne

Festival 30 ans de Lilith

ven 25 octobre - sam 26 octobre
Neuchâtel

Dragâteloises «Fairy Tale»

sam 24 août, 18:30
Berne

BernPride

sam 3 août, 14:00
Martigny

Martigny Pride

sam 20 juillet, 14:00

Greta salue le monde

«De la place et du poids»

Maigrir (dans l’exagération et l’aigreur pour tenir dans les étroites colonnes de vos magazines) ou perdre du poids? Accepter de perdre, de perdre quoi? Une occupation physique de l’espace un brin exagérée, une place prise de force parce qu’enfant on vous l’avait refusée? Curieux que sur votre planète, jolis humains auxquels on laisse si peu d’espace, l’obésité prenne de plus en plus de place. Curieux que, de l’autre côté de l’atlantique océan, la première puissance de la Terre voie gonfler ses enfants, comme la grenouille de la fable qui voulait se faire plus grosse qu’un bœuf. Curieux, vraiment? Serait-ce pour retenir encore un peu de l’enfance les traits, qui trop tôt leur échappent? Pour ne pas trop vieillir dans une peau exempte de rides, distendue par les chairs, artificiellement? Pour ne pas trop réfléchir, ne pas avoir à dire non? Pour avoir l’air d’un enfant démesuré, éternellement, tout en regardant de loin l’adulte minceur, comme un but à atteindre, inaccessiblement?
Curieux que cette artificielle puissance, qui vous déplait tant, puisse régler jour après jour le sort de votre planète; qu’elle soit dans vos vies présente constamment, qu’elle édicte ses lois et critères, auxquels vous finissez toujours par vous plier avec le temps, sans en avoir l’air, inévitablement, vous qui êtes de l’autre côté de l’océan pourtant.

Curieux (non?) que, tout en restant à vos yeux suspecte, l’idée de la minceur à ce point vous fascine, vous obsède et qu’au premier rayon de soleil vous cherchiez à tout prix (pour séduire, pour plaire ou pour convenir?) à débarrasser de toute graisse les muscles qui habillent votre belle ossature, vous qui avez passé tout l’hiver dans vos laines emmitouflés, là où votre nudité pouvait exister dans la solitude ou la dualité, dans une intimité privée, nocturne et tamisée.

Curieux qu’ici, sur l’autre rive du vaste océan, l’obésité prenne de plus en plus d’espace. Curieux. Vraiment?