La lubie gay de Logan Paul

Guillaume Renevey, rédacteur en chef de «360°», est l’invité de Couleur 3 chaque mardi pour «Médias voisins». Sa première chronique, ce matin, était consacrée au buzz provoqué par le youtubeur Logan Paul.

On connaît le dry January, qui consiste à ne pas boire d’alcool durant le mois de janvier. On connaît aussi Movember, pour la sensibilisation à la santé masculine… Mais connaissiez-vous l’idée de Logan Paul, qui a fait l’effet d’une bombe dans le monde LGBT? Logan Paul c’est un youtubeur…

Vous avez bien entendu… Sa proposition: devenir gay pendant un mois… Il n’a pas fallu attendre longtemps pour que la twittosphère se déchaîne, poussant l’Américain à s’aventurer dans une tentative de justification… «Très mauvais choix de mots…», «C’est ma faute», «On se rencontre et on en parle la semaine prochaine dans le podcast?», a-t-il tenté pour calmer les réseaux sociaux… Mais sans trop de succès…

Avec un peu de légèreté, on peut se dire qu’il n’y a rien de grave là-dedans. Que Paul a envie de donner l’opportunité à Popol de découvrir de nouveaux horizons. Et on peut aussi se dire que cette proposition dénote d’une méconnaissance du sujet, l’homosexualité. Cela dénote en tous cas un manque de considération pour ceux qui doivent vivre une orientation sexuelle différente… Car c’est tendance de croire que l’orientation sexuelle est une fantaisie… le fruit d’un choix. Quand on propose de changer d’orientation pour un mois, on pourrait même parler de lubie… Et c’est bien de cette légèreté de caractère que certains affublent les homosexuels de manière générale. Avec un petit effort, on pourrait tous être hétérosexuels, n’est ce pas…?

Maladresse? Je ne suis pas convaincu. On ne se prépare pas lorsqu’on cumule 18 millions d’abonnés?

Et puis il faut dire que notre Logan Paul n’en est pas à son coup d’essai dans la catégorie un peu puante. Il s’était fait remarquer en filmant le cadavre d’un Japonais qui venait de se pendre. Grosse ambiance…

Je ne suis pas tenant du politiquement correct à tout prix… mais franchement. Qu’est-ce que l’on doit faire de sa proposition de devenir gay pendant un mois? Paul n’a pas proposé de tirer de conclusions de son expérience. Ni prétendu vouloir attirer l’opinion publique sur une réalité qui est souvent mal comprise. Une réalité – il faut le répéter sans cesse – qui a pour externalités la stigmatisation et un lot de discriminations. Si l’on a pas la chance de correspondre aux critères de l’homme ou de la femme telle que la société nous la renvoie.

Mais il y a quand même deux trois choses qui me semblent pas inintéressantes dans le coup médiatique de notre grand dadais… Le fait de pouvoir affirmer vouloir devenir gay avec beaucoup de légèreté montre peut être aussi que les temps changent. Que l’on pourrait s’essayer aux rapports homosexuels. Connaître de nouvelles choses. Associer sa virilité et ce que l’on représente (dans le cas de Logan Paul un Américain blanc tout comme il faut) à cette réalité qu’est l’homosexualité…

C’est quand même un autre discours que celui de l’homophobe de comptoir qui considère les homo comme une menace de chaque instant sur notre chrétien vivre ensemble. Car les homosexuels, on le sait bien, sont copains comme cochons avec les cavaliers de l’Apocalypse…

Alors oui, il faut faire attention à ce que l’on dit. Non il ne faut pas entretenir l’ignorance sur des sujets qui touchent une bonne partie de l’humanité…. Oui le taux de suicide chez les jeunes LGBT est bien plus élevé que dans le reste de la population. Oui des choses atroces sont infligées aux gays au lesbiennes aux personnes bi, transgenres, intersexe ou queer dans le monde… Ici ou ailleurs… C’est intolérable. Insoutenable et Il faut être extrêmement vigilant.

Il n’y a pas eu pour moi dans cette vidéo YouTube où Logan Paul annonce qu’il va devenir homosexuel pendant un mois quelque chose de vraiment insultant. L’insulte, comprenez moi bien, doit être sanctionnée au même titre que l’est le racisme… Il y a des gens qui se prennent ces insultes dans la tête tous les jours, qui en souffrent et qui n’ont strictement rien fait pour mériter ça si ce n’est être qui ils sont. C’est quand même pas normal… Et le législateur doit agir.

Une fois que l’on a dit ça, il faut aussi que tout le monde se détende un brin…

Logan Paul s’est aventuré un peu loin et a eu le buzz qu’il voulait. C’est de l’humour à deux balles. Si l’on n’est pas capable de rire un peu, en plus du fait que c’est bon pour la santé, on nous reprochera toujours, à nous autres personnes LGBT d’être contre la liberté d’expression… de vouloir museler le gens… Evidemment ce n’est pas de ça qu’il s’agit. Les personnes LGBT n’ont pas à accepter d’être des citoyens de secondes zone…. Personne ne doit l’accepter d’ailleurs.

Mais revenons à nos moutons… Cette vidéo YouTube qui a fait sensation et qui finalement banalise le fait d’être gay. Banaliser comme Paul Logan l’a fait, c’est aussi en quelque sorte normaliser le fait d’être homosexuel… et affirmer que ce n’est pas un problème… Et c’est ça qu’on aime…

À lire également