Bars & Clubs

Pride Ride

Genève, sam 10 juin, 23:00
Agenda
#Cinéma #colloque #fête

Monique Wittig vingt ans après

Genève, mar 27 juin - mer 28 juin
Community

Geneva Pride 2023

Genève, sam 10 juin, 14:00

Hommage tardif à un météore

Pour la première fois en Europe, un musée consacre une rétrospective à l’artiste américain Mark Morrisroe, ami et contemporain de Nan Goldin et David Armstrong.

Bien qu’il mourut du sida à 30 ans, en 1989, le photographe américain Mark Morrisroe a laissé derrière lui une œuvre riche et extrêmement productive, réalisée en l’espace d’à peine 10 ans. En Europe, Mark Morrisroe est notamment connu au travers d’expositions collectives où son travail est associé à ceux de Nan Goldin et David Armstrong, amis punks et bohèmes.

Le Musée de la Photographie de Winterthur affirme une fois encore son esprit frondeur et la qualité de sa programmation en consacrant à Morrisroe sa première rétrospective sur le Vieux continent. Comme Nan Goldin, Mark Morrsroe a fait de son entourage, amis et amants, son premier champ d’investigation photographique, en couleurs, en noir et blanc, ou encore en polaroïds, support photographique si cher aux années 80 qui lui donnèrent ses plus belles lettres de noblesse.

La dernière période du travail de Morrisroe est consacré au corps et à la sexualité au travers de la maladie qui, lentement, œuvre à détruire son corps. Ainsi, les images de son corps en dégénérescence dialoguent-elles avec des radios médicales, des magazines pornos irradiés. Un travail plus sombre qui, en écho aux clichés plein de vitalité de ses débuts, conclut une œuvre entièrement dédiée à capturer la vie, sous tous ses aspects, de la flamboyance de la jeunesse aux outrages prématurés de la maladie.

Mark Morrisroe, du 27 novembre 2010 au 13 février 2011, Fotomuseum Winterthur. www.fotomuseum.ch