Genève
#Cinéma

La Nosta / J. J.

jeu 30 mai, 18:00
Montreux
#places à gagner

Henry Moodie + Lauren Spencer Smith

ven 5 juillet, 20:30
Genève

Turbo Drag Injection

jeu 6 juin, 19:00
Genève

Laundrette

ven 31 mai, 23:59

L'existence d'«écoles de la haine» secoue le Royaume-Uni

Un réseau de 40 établissements privés prodigue à des 6-18 ans des cours de Shariah basés sur des manuels au contenu violemment antisémite et homophobe.

Imaginons un pays où l’on inculque à des enfants dès six ans que les Juifs ont un plan secret pour conquérir le monde et qu’ils sont parfois transformés en singes ou en porcs. Des manuels scolaires où des jeunes de 15 ans apprennent à quel niveau du poignet la main du voleur doit être sectionnée. Ou des professeurs expliquant aux élèves qu’un homosexuel doit être, au choix, lapidé, brûlé vif ou précipité du haut d’une falaise.

Implication saoudienne
Le pays en question, comme l’ont appris avec stupeur, hier, les téléspectateurs de la BBC, c’est le Royaume-Uni. Une enquête de la chaîne publique a levé le voile sur l’enseignement d’une quarantaine d’«écoles du weekend» proposant à des enfants et adolescents de 6 à 18 ans les fondements de la Shariah. Ces établissements, qui accueilleraient jusqu’à 5000 enfants, sont gérés par les Clubs d’étudiants saoudiens et leurs cours inspirés du programme scolaire du régime wahhabite.

Le bureau culturel de l’Ambassade d’Arabie saoudite à Londres serait impliquée dans la diffusion du matériel pédagogique utilisé dans les écoles du Club. La représentation diplomatique a toutefois décliné toute responsabilité, et parle d’initiatives «individuelles».

Hors de toute supervision
Le reportage a provoqué une vague d’indignation. Le secrétaire britannique à l’Education Michael Gove a indiqué que l’extrémisme, l’homophobie et l’antisémitisme ne seraient pas tolérés dans les écoles. Le problème est que la loi britannique actuelle autorise des organisations caritatives, des enseignants et des parents d’élèves a mettre sur pied des structures éducatives qui échappent à la supervision des autorités scolaires.

One thought on “L'existence d'«écoles de la haine» secoue le Royaume-Uni

  1. C’est « l’ouverture d’esprit » des facho-gauchos qui nous emmène gentiment sur cette direction de la tolérance attardée face aux intolérances genre Islam.. fallait y penser avant gauche-molle !!! Plutôt que de geindre après.. Quand en Suisse l’UDC essaie d’esquisser une réponse au problème.. les gauchos prêts a baisser leur froc à toute déraison en gloussant comme des minettes écervelées à leur habitude créent des pages Facebook d’auto-flagellation pour dire comme ils ont honte d’une Suisse avec une colonne vertébrale.. et c’est idem partout.. la gauche c’est la dictature du mollusque gluant comme le lubrifiant volontaire avant un viol idéologique.

Comments are closed.