Bars & Clubs

Xperience Full Fetish Party

Berne, sam 18 février, 21:00
Bars & Clubs

Bad Boy Party

Genève, dim 29 janvier, 19:00
Agenda
#Théâtre

Horizon Pluton

Genève, jeu 26 janvier - dim 29 janvier

Les amants du Colisée… pas si chastes?

Les deux jeunes italiens qui avaient été arrêtés pour s’être – selon leurs dires – seulement embrassés devant le Colisée, pourraient prochainement comparaître devant un tribunal romain.

Roberto et Michele, les deux jeunes gays arrêtés par les carabiniers romains près du Colisée le 26 juillet dernier, ne l’auraient pas été pour avoir échangé un simple baiser, mais pour avoir eu un rapport sexuel en public – selon le témoignage des gendarmes qui déclarent avoir vu «sans équivoque» l’un pratiquer une fellation sur l’autre. Le juge d’instruction saisi de l’affaire a annoncé le 11 septembre qu’il prévoyait maintenant de renvoyer les deux hommes devant les tribunaux. Ces derniers encourent de trois mois à deux ans de prison pour «actes obscènes dans un lieu public.» Il leur reste toutefois 20 jours pour réagir à cette décision, tandis qu’ils continuent de soutenir la version d’un chaste baiser.

Absurdité
Leur arrestation soulève l’indignation des associations LGBT italiennes, qui soulignent que les forces de l’ordre ne se seraient pas comportées de la sorte avec un couple hétéro. Début août, un «baiser collectif» avait été organisé devant le Colisée, afin d’attirer l’attention des médias nationaux et internationaux sur le caractère discriminatoire et absurde de l’affaire.