Un baiser lesbien et la police débarque sur la plage

Kafkaïen: un couple d’Italiennes risque un procès pour attentat à la pudeur après un innocent câlin sur le littoral romain, en mai 2013.

Un couple qui échange «des baisers et des caresses dans un lieu public». Sur les plages méditerranéennes, la scène est a priori totalement banale. A moins qu’il ne s’agisse de deux hommes ou, en l’occurrence, de deux femmes.

Ainsi un couple de lesbiennes de 29 et 34 ans risque-t-il de se retrouver devant les tribunaux pour attentat à la pudeur. En mai 2013, raconte «La Repubblica», elles ont été interpellées un peu à l’écart de la plage de Fregene, près de Rome. Un témoin venait d’appeler la police et les avait dénoncées pour attentat à la pudeur.

«La tête haute»
L’avocat du couple assure que ses clientes n’étaient pas en train de consommer des actes sexuels, «sauf si vous considérez encore un baiser entre deux femmes comme des ébats», a ironisé Me Gianluca Arrighi. Il souligne que les deux femmes avaient pris soin de s’installer loin des familles pour être plus tranquilles et pour s’abriter du vent – mais en aucun cas pour s’adonner aux joies du sexe en plein air.

Le Ministère public a indiqué que l’enquête préliminaire était close. Le Parquet doit décider de la suite à donner à l’affaire. «S’il y a un procès, on y fera face la tête haute», a déclaré l’avocat.

1 comments

Comments are closed.

À lire également