Agenda

La Saint-Valentin du Q

Genève, ven 10 février - dim 12 février
Bars & Clubs
#Cruising

HRDR #13

Bâle, sam 18 février, 23:00
Agenda
#exposition #Théâtre

Daniel Hellmann, Planet Moo

Genève, dim 5 février - jeu 16 février

Guerre des Pride dans la future capitale LGBT européenne

Deux collectifs rivaux ont été contraints de faire parade commune, samedi dernier à Marseille. Des bisbilles de mauvais augure, à un an de l'Europride dans la cité phocéenne.

De 10’000 à 25’000 personnes ont défilé samedi dans les rues de la ville. Un joli succès en apparence, car côté coulisses, l’organisation a été des plus mouvementée. En effet, deux associations se sont disputé la marche des fiertés phocéennes: Lesbian and Gay Pride Marseille, mandatée par le Comité Interpride France pour mettre sur pied l’Europride de l’été prochain, et Tous&Go, un collectif local organisateur d’une Marche pour l’égalité.
Comble de l’absurde, chacune avait déposé une demande de parcours différent pour ce 7 juillet. C’est la préfecture, pas vraiment d’humeur à fermer toute la ville à la circulation, qui a heureusement imposé aux rivaux un itinéraire commun. Les deux podiums dressés au départ de la manif ont offert un spectacle assez désolant, raconte Têtu.com: chaque comité d’organisation essayant de pousser sa son pour couvrir l’autre. «L’Europride à Marseille dans un an, ça promet!», souffle un participant dans Têtu.com