Culture

Foucault en Californie

Lausanne, ven 2 décembre, 20:00 - sam 17 décembre, 17:00
Community

Pourquoi doit-on encore parler du VIH/sida en 2022?

Genève, jeu 1 décembre, 7:30
Festival

Arosa Gay Ski Week

Arosa, 21 janvier 2023 - 28 janvier 2023

L'Eurovision en Azerbaïdjan: la hantise des gays?

La presse britannique et allemande prédit (un peu vite) un boycott du prochain concours Eurovision par le public gay. En cause, le climat d'homophobie dans l'ex-république soviétique voisine de l'Iran.

La fête est finie. Deux jours après la finale de l’Eurovision, qui a vu le triomphe du duo azerbaïdjanais Ell/Nikki, la perspective de voir l’événement télévisuel le plus queer d’Europe se dérouler à Bakou l’an prochain inquiéterait au plus haut point ses fans gay. Au lendemain de l’émission, Peter Tatchell a souligné que les libertés publiques et les droits de l’homme étaient régulièrement bafoués dans l’ancienne république soviétique. «Les personnes LGBT n’y sont ni les bienvenus ni en sécurité», a lancé l’activiste britannique. Bien que le pays a dépénalisé l’homosexualité en 2001, les homosexuels seraient la cible de harcèlement, de brutalité et de chantage, notamment de la part de la police locale. Le Ministère des Affaires étrangères allemands met d’ailleurs en garde les couples gays voyageant dans ce pays du Caucase contre des tentatives d’extorsion, comme le rappelle «20 Minuten» aujourd’hui.

Après le show de 2011, l’un des plus chers et des plus suivis de l’histoire de l’Eurovision, le concours 2012 pourrait se dérouler devant une arène à moitié vide, prédisent même les tabloïds britanniques. Ils semblent ignorer que contrairement aux pays d’Europe occidentale, le concours est un enjeu patriotique de tout premier plan dans les pays de l’Est. Il n’y aura donc guère besoin de charters d’homosexuels pour remplir la salle.

Folklore en prime
Ces dernières années, d’ailleurs, des inquiétudes similaires s’étaient fait entendre à propos des éditions organisées à Belgrade et à Moscou. Finalement, ces dernières avaient livré aux téléspectateurs leur dose de kitsch et de «camp». Tout ceci malgré l’homophobie présumée du pays hôte, et avec une touche d’exotisme et quelques couacs d’anthologie en prime. Il y a de bonnes raison de croire qu’à Bakou, l’an prochain, il en sera de même.

One thought on “L'Eurovision en Azerbaïdjan: la hantise des gays?

  1. Peut être que je suis naïf, mais ce genre d’événement peut aussi pousser les gays azeris à sortir du bois et les autorités à faire évoluer un peu leur attitude vis à vis des homosexuels. Même si c’est en façade, ça sera déjà bien dans un pays où tout reste à faire! Bref, c’est une très bonne nouvelle.

Comments are closed.