Genève

36 gr.

ven 26 avril, 23:00
Lausanne
#places à gagner

The Armed

mer 5 juin, 19:30
Lausanne

Bordello Chulo

dim 19 mai, 23:00
Neuchâtel

Rainbow Warriors Tour

ven 3 mai, 22:00

Levante, la sororité est un sport collectif

Levante, la sororité est un sport collectif
® Wilssa Esser

Sur fond de lutte pour le droit à l'avortement, Levante montre une jeunesse révoltée, combative et solidaire dans le Brésil de Bolsonaro. À l’image de ses décoiffantes interprètes, hétéros, lesbiennes, fluides.

Ce film queer est avant tout un combat, celui de jeunes femmes qui veulent être libres et vivre comme elles l’entendent. Elles le font bruyamment savoir dans cette équipe de volleyball prônant l’inclusivité et la sororité. Politique, pop, coloré, sexy, joyeusement militant, Levante a le souffle de son titre, «Debout!» en français. Tout en revendiquant le droit à l’avortement et sa dépénalisation, cette comédie dramatique sociale dénonce les excès du bolsonarisme et du fondamentalisme religieux.

Le film est porté par Ayomi Domenica Dias, bluffante dans le rôle de Sofia, talentueuse volleyeuse de 17 ans, dont le rêve de victoires se transforme en cauchemar quand elle se découvre enceinte. Et cela à la veille d’un match crucial qui doit lui permettre de décrocher une bourse. Refusant cette grossesse qui menace de briser son avenir, Sofia cherche par tous les moyens à se débarrasser du fœtus: sur internet, en s’entraînant super intensivement, en partant pour l’Uruguay. Car l’IVG reste interdite au Brésil.

L’adolescente persiste pourtant dans sa quête, à ses risques et périls. Piégée en se rendant dans une clinique clandestine, elle devient la cible d’intégristes, qui menacent de la dénoncer à la police. La sportive de choc, qui risque la prison en cas de dénonciation, tient bon, renvoie la balle. Elle peut compter sur le soutien indéfectible de sa bande de copines, de son amoureuse et finalement d’autres protagonistes moins attendus.

Réponse au conservatisme et à l’extrémisme

Un peu trop classique dans le fond et la forme, ce premier film de Lillah Halla réussit néanmoins à séduire. En réponse au conservatisme rétrograde et à l’extrémisme politique qui rongent son pays, elle propose une vision rassembleuse pleine d’énergie. Comme ses interprètes hétéros, lesbiennes, fluides, qui incarnent une jeunesse révoltée, combative et solidaire, déterminée à sortir du moule dans lequel on continue à vouloir l’enfermer.

Levante, de Lillah Halla (Brésil, 2023); 1h32. Sortie sur les écrans romands le mercredi 3 avril. Des places à gagner!
À noter également deux séances spéciales aux Cinémas du Grütli, à Genève, avec Everybody’s Perfect mercredi 3 avril à 20h, avec Lestime le samedi 6 à 20h45, suivie d’une discussion.