Thonon-les-Bains

Roller Disco Pride

sam 25 mai, 17:00
Lausanne
#places à gagner

The Armed

mer 5 juin, 19:30
Lausanne

Everybody Pride Prelude

sam 1 juin, 20:00

Le tube de 1985 ne fait pas rire les gays de 2011

«Money for Nothing», du groupe Dire Straits, serait-elle une chanson homophobe? Le mégahit des années 80 vient d'être interdit des ondes canadiennes à la demande d'un auditeur. En cause, le mot «faggot» («pédé») utilisé trois fois.

Ceux qui ont eu le malheur d’avoir 15 ans en 1985 n’y ont pas coupé. Cette année-là, le tube de l’été s’appelait «Money for Nothing» et il était interprété par le groupe américain Dire Straits. Cette scie a continué sa carrière radiophonique, en Europe comme en Amérique. Sauf qu’au Canada, ce grand classique vient d’être banni des ondes à la suite d’une plainte déposée par un auditeur d’une station radio de Terre-Neuve. La raison: le deuxième couplet contient le mot «faggot» («tarlouze», «pédale»), utilisé à trois reprises:

«The little faggot with the earring and the makeup / Yeah, buddy, that’s his own hair / That little faggot’s got his own jet airplane / That little faggot, he’s a millionaire…»

Ce qui donne, en français:
«Ce petit pédé avec sa boucle d’oreille et son maquillage / Ouais, mec, c’est bien ses vrais cheveux / Ce petit pédé a son jet privé / Ce petit pédé, eh bien il est millionnaire…»

Des paroles «extrêmement blessantes envers les lesbiennes, gay, bi et trans» a estimé l’auditeur, rejoint sur ce point par le Conseil canadien des normes de radiotélévision.

Si la décision a été accueillie favorablement par certaines associations LGBT canadiennes, elle a déclenché une vague de commentaires exaspérés dans la presse et sur les forums de discussion. D’autant que «Money for Nothing», signée du groupe de Mark Knopfler et du chanteur Sting, n’a rien d’une salve homophobe. Elle parodiait les réflexions d’un Américain moyen regardant les vidéos de MTV – le phénomène de 1985.

Ce second degré serait totalement passé au-dessus de la tête du plaignant et de l’autorité de régulation. Une situation qui désole Nathan Cuckow, un musicien gay de Vancouver, pour qui «se concentrer sur des paroles de chansons nous détourne des institutions, comme les religions, qui professent des préjugés homophobes.»

» La vidéo originale de 1985. Les couplet controversé se trouve à partir de 1:50:
 

2 thoughts on “Le tube de 1985 ne fait pas rire les gays de 2011

  1. Bonjour,
    Je ne connais pas la traduction exacte ni même le ton employé dans la chanson, mais quand je lie celle faite ici je prends la chose un peu comme :
    Je suis pédé, je me maquille, j’ai du fric et je t’emmerde!
    Un peu comme si tu es dans la rue et que si tu es homo tu te fais insulter et que tu réponds sous forme ironique ce qui souvent déstabilise l’autre.
    Mais peut-être que les propos sont aussi homophobes. I dont no

  2. Exact Dorian..en fait ça parle d’une certaine lutte de classes.. un déménageur qui se fait chier à bosser et des rock-stars maquillés aux cheveux longs*** qui n’en foutent pas une.. selon le déménageur/installateur de télé etc.. qui se dit qu’il aurait mieux fait d’apprendre la musique. Pis on peut dire que « faggot » veut dire « tapette ».. n’oublions pas que la tapette peut être homo ou hétéro, tapette est une attitude pas une sexualité, à mon avis même une femme peut être une tapette.. comme Paris Hilton ou Kim Kardashian par exemple lol

    Moi je veux pouvoir utiliser le mot tapette autant que je veux pouvoir utiliser le mot pouffiasse ou connasse.. donc je suis anti-censure à tout niveau ! Sinon l’Humain va vraiment finir par devenir une tapette interplanétaire. La tapette de 2011 est effectivement un peu tristoun’

    « Those who are easily shocked should be shocked more often » – Mae West

    *** Genre Poison, Van Halen etc.. à l’époque.. sur la nouvelle MTV qui date de 1983.. et où les masses ont donc vu plein de beaux gars maquillés et souvent en collants moulants grattant leur guitare..)

Comments are closed.