Scène de discrimination ordinaire en salle d’embarquement

L’un des deux papas d’une fillette de 1 an s’est vu refoulé de la file destinée aux familles avec enfants, alors qu’ils s’apprêtaient à s’envoler pour Taïwan.

Un jeune couple gay et leur petite fille de 19 mois ont vécu un désagréable épisode de discrimination, ce samedi à l’aéroport de San Francisco (USA). Alors qu’ils s’apprêtaient à embarquer à bord d’un vol EVA Air à destination de Taipei, Jeff Cobb et son mari ont naturellement rejoint la file des familles avec enfants, prioritaires. Mais au moment de passer le portique, les deux hommes se sont entendus dire que seul l’un d’entre eux pourrait embarquer avec l’enfant, raconte SF Gate.

«J’ai expliqué au personnel que nous étions tous les deux papas, et ils nous ont dit que seul un parent pouvait accéder à l’appareil tandis que l’autre devait attendre dans la file normale.» Evidemment, il s’agissait d’un mensonge, comme l’a constaté le mari de Jeff, qui a vu des familles hétéro embarquer collectivement sans le moindre problème.

«Information incorrecte»
Cobb a exprimé sa «déception» sur Twitter, promettant de ne plus jamais emprunter EVA Air. La compagnie n’a pas tardé à admettre qu’une «information incorrecte» avait été donnée par son agent d’embarquement. «EVA a une tolérance zéro pour tout type de discrimination», a assuré le transporteur taïwanais, qui s’est engagé à rappeler à son personnel les principes du «diversity training».

L’incident rappelle la vexation subie en juillet par un couple gay américain à bord d’un vol Alaska Airlines. Peu après s’être installés côte à côte en classe Premium, les deux hommes avaient été séparés d’office par l’équipage, afin d’installer un couple hétéro sur deux sièges voisins. La compagnie avait par la suite présenté des excuses embarrassées, invoquant un bug dans l’attribution des sièges.

À lire également