Tendances

Ils osent l’imprimé «Tom of Finland»

Pour se développer à l’international, Finlayson, une entreprise finlandaise, a lancé une collection dédiée à l’artiste de renommée mondiale, connu pour ses dessins à connotation érotico-gay.

Le Père-Noël est passé quelques jours en avance à la rédaction de 360°. Un paquet cadeau attendait, avec une belle surprise à l’intérieur. Un sac et une serviette de bain, entres autres, avec un imprimé des plus sexy: les dessins de l’artiste Tom of Finland. Le colis venait de l’entreprise textile finlandaise Finlayson. Intrigués, nous voulions en savoir plus sur cette compagnie dont le public cible n’est pas exclusivement gay.

Art et tolérance

En juin 2014, trois hommes ont racheté l’une des plus vieilles compagnies du pays, fondée en 1820. Risto Voutilainen, Jukka Kurttila et Petri Pesonen se sont lancés dans l’aventure pour «avoir leur propre business, et pouvoir créer quelque chose», explique Risto, le directeur des opérations.

Nous souhaitions à la fois célébrer l’art de Tom of Finland, et aussi promouvoir un message de tolérance

Pour se développer à l’international, Finlayson a choisi comme première collection «Tom of Finland». Artiste renommé, il est connu pour ses dessins érotico-gay, mâles virils avec l’option cuir-moustache. Pourquoi un tel choix? «Nous souhaitions à la fois célébrer l’art de Tom of Finland, et aussi promouvoir un message de tolérance, une ouverture d’esprit», indique Risto Voutilainen.

Lorsque les trois finlandais ont racheté l’entreprise, la fondation qui gère les œuvres les a approché pour collaborer. La décision a été rapide, et la collection est née. Et la popularité de l’artiste servait aussi de tremplin pour faire connaître Finlayson.

Russie exclue du marché

Evidemment, tous les dessins de l’artiste finlandais ne sont pas propices pour un imprimé tout public. Le designer, Sami Vulli, rigole: «J’ai eu un peu de peine à trouver des images «décentes» parmi toutes les œuvres disponibles.» Il a, pour cette collection, travaillé sur la qualité de l’imprimé, pour rendre au mieux toutes les nuances de gris des dessins.

Des serviettes de bains, pour s'allonger sur la plage en été, ou simplement s'en entourer en sortant de la douche.

Apprécié du public gay, ce choix n’était-il pas trop exclusif? «Non, précise le directeur des opérations. Tom of Finland est reconnu par tout le public, qui apprécie ses dessins. J’en ai discuté avec ma femme, et elle m’a affirmé qu’elle serait ravie de dormir dans des draps avec ces hommes.»

Ma mère, qui est très croyante, m’a dit que ces produits étaient vraiment géniaux et m’a félicité.

Une collection aussi à risque, notamment en Russie. A Saint-Pétersbourg, Vitaly Milonov a voulu faire interdire les colis avec les timbres Tom of Finland de la poste finlandaise. Risto Voutilainen est clair: «Ce n’est pas civilisé. Je suis pour la tolérance. Je ne comprends pas tous ces commentaires, je trouve cela stupide.» Pour cette raison, la compagnie a décidé de ne pas vendre cette collection dans leurs boutiques en Russie, où les droits des homosexuels sont bafoués.

Pour le droit à l’égalité

Il y a quelques jours, la Finlande a légalisé le mariage homosexuel. Une avancée que salue évidemment Risto Voutilainen et sa compagnie: «Il y a une ouverture d’esprit dans notre pays.» Un pays qui est aussi religieux. Mais cela n’a pas freiné le lancement de la collection: «Ma mère, qui est très croyante, m’a dit que ces produits étaient vraiment géniaux et m’a félicité.»

Avec la mise en ligne du site internet de Finlayson pour l’international, autant il s’agit de lancer les produits en mettant à l’honneur un artiste national, autant la collection se veut aussi un message qui véhicule les idées de tolérance et d’égalité.

Si vous voulez dormir avec Tom, ou vous allonger sur lui, 360° met au concours des housses de couettes (150×210) avec les taies d’oreillers qui vont avec (55×80), pour être bien entouré, et aussi des serviettes de bains (noires ou blanches), pour vous sécher enlacé par tous ces hommes musclés. Faites votre choix, et envoyez-nous un mail à concours@magazine360.ch!

 

Thèmes: Finlande  Tom of Finland 

À lire également