Tendances

La politique se glisse dans le sexe virtuel

A deux mois de la présidentielle américaine, le site de rencontres gay Grindr annonce qu’il va intercaler des messages civiques dans les séances de cyberdrague. Les médias LGBT sont sceptiques.

Comment faire pour mobiliser les gays à l’approche d’une échéance électorale capitale? En allant les chercher là où ils sont, pardi! Et en premier lieux sur les sites de rencontres, où ils passeraient le plus clair de leur temps libre. C’est en tout cas ce dont semble persuadé le gourou de la nouvelle convivialité gay, Joel Simkhai. Le développeur de la célèbre application Grindr vient d’annoncer le lancement outre-Atlantique du service «Grindr for Equality». Le principe: interrompre les séances de flirt virtuel par des pop-ups politiques et civiques.

Impact national
L’ambition est multiple: il s’agit d’inviter les gays à s’inscrire sur les registres de vote, mais aussi de diffuser des positions de candidats sur les questions LGBT dans l’optique des scrutins locaux. Le système de géolocalisation permettra de cibler les utilisateurs Etat par Etat, avec un intérêt particulier pour les «swing states», ceux susceptibles de faire pencher la balance du côté démocrate ou républicain. «Nous voulons utiliser Grindr comme un outil pour mobiliser et mettre en réseau les hommes gay à travers le pays, et ainsi produire un impact au niveau national», explique Simkhai.

Les médias gay américains ont accueilli l’initiative avec une certaine incrédulité. «Le sexe et la politique n’ont jamais fait bon ménage», rappelle par exemple le blog SFist. «Quand on sait qu’au moins la moitié des gens sur Grindr traînent là juste pour se raconter des cochonneries, échanger des photos et se la secouer tout en regardant la télé, pourquoi ne pas essayer de les éduquer un peu et les inviter à voter? Mais ceux qui sont vraiment en quête urgente de sexe ne vont pas lire plus de trois mots avant de taper sur le bouton ‘Fermer’.»

_________________
8 sept. 2012   Thèmes: Étiquettes : ,

À lire également