Tendances

David Bekham: «Promis, mon slip n’est pas rembourré»

Vexé d’être accusé d’embellir la réalité pour H&M, le footballeur le plus glamour de la planète s’est justifié dans la presse anglaise.

Regard de prédateur sous ses sourcils vigoureux, tattoos virils et abdos de rêve, David Beckham adore exhiber son corps parfait. Récemment, c’est dans une campagne de sous-vêtements pour H&M que le mari de Posh a baissé son froc et arraché son T-shirt. Avouons-le, le fashionisto des stades s’y révèle beau à se damner. Cerise sur le gâteau, il semble bien que Dame Nature ait été particulièrement généreuse avec lui. À moins que cela ne soit la fée Photoshop… la réaction des internautes incrédules fut aussitôt unanime. La rumeur virale s’est alors mise à enfler plus rapidement que les photos de la campagne se sont répandues dans les magazines et les murs des villes, diffusées pour la première fois lors de la coupure pub du Super Bowl : le footballeur aurait rembourré ses caleçons d’une paire de chaussettes pour impressionner la galerie. Le bougre!

«Rien à se reprocher»
C’en fut trop pour le roi Becks. Surtout que quelques années auparavant, on l’avait déjà accusé d’avoir un peu forcé sur le renflement de son slip dans une campagne de pub pour Armani. Vexé, humilié à moitié à poil sur la place publique, le ténébreux a perdu son sang froid dans le tabloïd anglais «Mirror» : «Que cela soit bien clair, je n’ai jamais, jamais rembourré mes pantalons ou mis une paire de chaussettes dans mon caleçon. Je n’ai jamais eu besoin de recourir à ça pour mes séances photos, car je n’en ai tout simplement pas besoin. Je n’ai rien à me reprocher à ce niveau-là, je suis plutôt… OK.» Ouf, nous voilà rassurés. On voit d’ici arriver au galop les railleries de ses détracteurs : «Beckham n’a aucun humour» par-ci, «se justifier dans la presse prouve qu’il y a anguille sous roche» par-là… Mais que voulez-vous, l’empereur du ballon rond est humain après tout. Un modèle vivant à faire pâlir les héros dessinés de Tom of Finland ou un clown, on ne peut pas tout avoir.

Et puis de toute façon, on ne l’y reprendra plus. En bon père, il a expliqué lors de la conférence de presse pour H&M à Londres qu’il ne posera plus presque nu, par respect pour ses enfants. En voyant les photos, les petits Beckham se seraient exclamés : «Oh non papa! Les photos sont super, mais tout le monde va encore te voir en caleçon partout!» Pour se consoler de pareille perte, rinçons-nous l’œil devant la campagne underwear printemps-été 2012 de Calvin Klein. Sous l’objectif de Steven Klein, le mannequin américain Matthew Terry n’a rien à envier à David Beckham dans une série de superbes clichés en sous-vêtements fluos. Et nous, on se motive à peaufiner le dessin de nos abdos en se réjouissant de se balader nonchalamment en Speedo sur les plages cet été.

_________________
13 mars 2012   Thèmes: Étiquettes : , , , , ,

3 comments

Bof! Ça n’a pas l’air d’être si extraordinaire que ça sur la photo ou alors si c’est rembourré je comprends qu’il ne veuille pas qu’on le sache!

Si j’en faisais autant, je vous assure que DB serait humilié!

Il n’a rien d’exceptionnel son slip. N’importe quel mec a le même rendu

Comments are closed.

À lire également