Capleton à Neuchâtel: annulé!

Le concert du reggaeman jamaïcain, prévu le 10 juin prochain, a été annulé par la Case-à-chocs. Celle-ci a expliqué n’avoir été mise au courant que dernièrement «de l’incitation à la haine et des propos homophobes tenus par l’artiste».

C’est suite à l’article publié ce dimanche par Le Matin et la réaction d’associations homosexuelles que l’Association des musiciens neuchâtelois (AMN), responsable de la Case-à-Chocs a décidé d’annuler le concert de Capleton du 10 juin, jugeant ses «propos et attitude générale récemment parvenus à notre connaissance à eux seuls une rupture de contrat». Dans un communiqué, l’association explique en outre «avoir reçu des pressions de la société de production qui manage Capleton.» De fait, le «Prophète» a vu ses concerts annulés en série, particulièrement en France, où les prestations de Reims, Lille, Toulouse, Clermont-Ferrand et plus récemment de Reignier (Hte-Savoie) ont été supprimées.

Capleton, un homophobe repenti?
A ce sujet, plusieurs associations françaises ont exprimé leur volonté de dialoguer avec le chanteur et son public. En effet, le label de Capleton, VP Records, aurait indiqué que le chanteur avait dernièrement conclu un accord avec l’organisation britannique OutRage, très active dans la dénonciation des artistes homophobes. Pour s’en assurer, la fédération française des Centres gais et lesbiens a demandé à rencontrer Capleton. Dans une même optique de dialogue et de prévention, l’association brestoise Actionsgay interviendra avant le début du concert de Capleton le 5 juin à Brest.

À lire également