Bars & Clubs

Bordello Easter

Lausanne, dim 31 mars, 23:00
Culture
#Drag

Sasha Velour, The Big Reveal Live Show

Genève, ven 5 avril, 19:00
Bars & Clubs

Bouge Ton Faro

Genève, sam 2 mars, 23:00

Des accusations contre le «lobby» gay au parlement tessinois

Au Grand Conseil, un député dénonce l’influence des gays dans le canton, pour refuser aux associations LGBT un statut consultatif. L’association Collegati se rebiffe.

Le Grand conseil tessinois a examiné en début de semaine la possibilité d’inclure les associations LGBT du canton dans les comités consultatifs chargés d’examiner les projets de loi cantonaux. Impensable, pour la Lega dei Ticinesi. A l’occasion des débats, le parti de droite populiste et régionaliste s’est élevé contre la proposition par la voix de Giorgio Salvadè, Ce dernier a fustigé ce «quota arc-en-ciel», porte ouverte aux homosexuels «toujours plus puissants dans ce pays qui attendent en embuscade.»

Diffamatoire
Des insinuations qui ont indigné Collegati. L’une des deux associations LGBT du canton italophone a qualifié les propos du parlementaire de diffamatoires et réclame des excuses. «Nous ne pouvons accepter l’accusation de faire du lobbyisme. Si la population homosexuelle était effectivement soutenue par un groupe d’influence politique, comme l’affirme M. Salvadè, les épisodes quotidiens de discrimination à l’encontre des gays et lesbiennes auraient été éradiquées et le résultat de la votation en faveur du partenariat enregistré en 2005 aurait été différente.» En 2005, le canton avait été l’un des rares à rejeter le texte, avec plus de 55% des voix.