Genève répondra-t-elle à «l’Appel» du prédicateur homophobe?

Il veut sauver le monde de la «tornade satanique» gay: Lou Engle, un influent leader évangélique américain, viendra bientôt prêcher à Genève.

Après Kansas City et Kampala, la fine fleur de l’homophobie religieuse viendra prêcher à Genève. «The Call», un rassemblement charismatique importé des Etats-Unis (où il remplit des stades) est annoncé le 31 mai prochain au Bâtiment des forces motrices – une salle cantonale de 900 places. L’événement consiste en douze heures de prières et d’incantations nonstop, de 18h à 6h du matin. Mot d’ordre: «Joindre nos cœurs et nos voix et crier à Dieu qui promet de répondre.»

Derrière cette pieuse invitation se trouve un prédicateur très en vue au sein de la droite la plus radicale Outre-Atlantique: Lou Engle. Ce leader évangélique, actuellement en tournée européenne, a déjà eu les honneurs de la presse romande. Comme l’avaient dévoilé plusieurs quotidiens romands, fin mars, il avait été invité dans un temple d’Oron (VD) – avant que le pasteur ne se ravise. Le site de «The Call Geneva» ne précise pas si le pasteur controversé sera présent au grand raout du 31 mai. Aux Etats-Unis, il est la star de ces événements. Qui plus est, Engle sera dans la région, puisqu’il prêchera lors d’un séminaire de trois jours, baptisé «Ecole de la réforme & restauration», du 3 au 5 juin dans une chapelle de la Vieille-Ville. Il sera entouré de vedettes de la pop évangélique américaine et francophone.

Fonds de commerce
Engle est loin d’être un tendre. Croisé anti-avortement, il est aussi un pourfendeur du «mode de vie homosexuel» – son principal fonds de commerce. Dans ses prêches tonitruants, il qualifie l’homosexualité de «tornade satanique» qui va détruire l’Amérique, et a comparé l’avancée des droits des LGBT à la montée du nazisme au siècle dernier. En 2012, il avait prophétisé la conversion de 100’000 gay et lesbiennes pour en faire «les prédicateurs du bien dans leur propre communauté» et achever le «salut radical et la guérison du sida» (voir vidéo). Il y a pire encore. Comme l’a mis en évidence le film «God Loves Uganda», Engle a activement encouragé les autorités ougandaises à renforcer la répression des homosexuels dans ce pays. Jusqu’à la peine de mort.

7 comments

Ce type est insupportable ! Il faut organiser un rassemblement devant l’endroit où il va dire ses conneries.

S’il est vrai que «Engle a activement encouragé les autorités ougandaises à renforcer la répression des homosexuels dans ce pays. Jusqu’à la peine de mort», on se demande comment on peut lui permettre de prêcher à Genève…

le mieux dans des cas comme cela c’est la tarte à la crème. Suis d’accord avec Aldo. Prévoyons un stock de tarte à la crème devant le bâtiment des Forces Motrices

Comments are closed.

À lire également