Brigue

Regenbogenbombe!

sam 11 mai, 13:00
Lausanne

Grande rencontre des parentalités queers

sam 27 avril - dim 28 avril
Lausanne
#fetish

La SeXorcisto présente Lith Li

ven 26 avril, 21:00
Lausanne

Happy Birthday, GT’s!

sam 27 avril, 19:00

Militant gay lynché par un tabloïd

Moses Mworeko, 31 ans, a eu le courage de témoigner à visage découvert. Un journal à sensation le lui fait payer avec une violence inouïe.

«Attention, cet article peut vous donner la nausée!» Cet avertissement, en bandeau d’une édition récente du journal ougandais «Red Pepper» semble particulièrement adéquat. Ce sinistre tabloïd, dont l’acharnement à l’encontre des homosexuels est notoire, s’est trouvé une nouvelle victime. Moses Mworeko, 31 ans, y figure en une sous ce titre atterrant: «Ce monstre gay violait des garçons à l’école, mais ne réussissait pas à sauter sa femme.»

Le «monstre» n’est autre qu’un militant gay qui a eu le courage, en février dernier, d’adresser à visage découvert un message d’espoir à l’intention des gays ougandais, après avoir plusieurs fois témoigné anonymement de la situation des LGBT dans son pays. La vidéo est diffusée sur YouTube (voir ci-dessous).

Inutile de préciser que l’article de «Red Pepper» relève du délire. Il n’y a qu’à lire l’accroche pour s’en convaincre. Il s’agit d’une pseudo-citation attribuée à Mworeko, «J’ai sodomisé un de ces garçons et bientôt tous les garçons de l’école avaient des rapports sexuels entre eux.» Presque une condamnation à mort, dans un pays où la peine capitale est réclamée en cas d’actes homosexuels, notamment sur mineurs.

Protégé par un groupe chrétien progressiste, Moses Mworeko a fui au début de l’année aux Etats-Unis, où il a déposé une demande d’asile.

One thought on “Militant gay lynché par un tabloïd

  1. Le pape Benoît XVI s’est récemment prononcé contre la « discrimination injuste » dont sont victimes les femmes et hommes gays, dans une déclaration adressée à un panel des Nations unies par l’intermédiaire de l’attaché légal du Vatican, le Révérend Philip J. Bene.

    Cette déclaration vient en réponse à la proposition de loi du Parlement ougandais, voulant instituer la peine de mort pour « homosexualité aggravée » dans ce pays (à majorité chrétienne) d’Afrique de l’Est.

    Lien source :

    http://www.rnw.nl/afrique/article/le-vatican-contre-proposition-de-loi-homophobe-en-ouganda

Comments are closed.