Bars & Clubs

Rac’Queen

Sion, sam 9 mars, 18:00
Bars & Clubs
#places à gagner

LSDXOXO

Neuchâtel, sam 16 mars, 23:00
Culture
#ballroom #Danse

Candyland Kiki Lab

Lausanne, ven 23 février, 18:00

Mariage pour tous? Hors de prix!

Stonewall, le lobby dont l'action a été décisive pour l'introduction d'un pacs britannique, affiche ses réserves face aux projets d'égalité complète en matière matrimoniale. Une position qui suscite l'incompréhension.

L’ouverture du mariage aux couples de même sexe se profile au Royaume-Uni. La proposition s’est faite jour parmi les Libéraux-démocrates, partenaires des Conservateurs dans la coalition au pouvoir. En l’occurrence, le parti de centre droit propose – au nom de l’égalité – d’établir une égalité complète de tous les couples, qui auraient dès lors accès à l’union civile (un partenariat enregistré incluant le droit à l’adoption et à l’insémination artificielle, en vigueur depuis 2003) et au mariage.

Le parti travailliste et son nouveau chef Ed Milliband, élu ce weekend, sont également largement en faveur de cette réforme, tout comme les Verts britanniques.

Pas de consensus
Mais voilà: le plus important lobby de défense des droits des LGBT au Royaume-uni n’est pas aussi enthousiaste. Stonewall, l’organisation qui a entre autres contribué à supprimer «l’âge de consentement» différencié pour les rapports homosexuels, à faire accepter les gays et lesbiennes dans l’armée et à mettre en place des lois contre les discriminations, ne cache pas son scepticisme. Pour Ben Summerskill, son directeur exécutif, il n’y a pas de «consensus sur la question de savoir si l’égalité en matière de mariage devrait être la prochaine étape pour la communauté gay», rapporte le site Pinknews.co.uk.

Stonewall a surtout suscité un tollé en articulant le chiffre de 5 milliards de livre (7,8 milliards de francs) comme coût probable d’une telle mesure – une somme astronomique en période de rigueur budgétaire. Celle-ci découlerait essentiellement de la mise en place de l’union civile pour les hétérosexuels. «Soutenir les hétérosexuels n’est pas un de nos objectifs. Il peuvent le faire eux-mêmes. C’est une question de stratégie et de tactique», a commenté Ben Summerskill.

Les partisans de l’égalité complète en matière matrimoniale en tombent de leur chaise. Selon eux, l’accès au mariage pour tous est l’objet d’un très large consensus parmi les gays et les lesbiennes du pays. Quant aux coûts induits par une telle réforme, ils n’auraient aucune pertinence. «Les organisations représentant les handicapés n’ont que faire des coûts engendrés par les rampes d’accès», soulevait l’un d’eux. «Stonewall n’est pas au gouvernement, leur rôle est de représenter les personnes LGBT», a relevé pour sa part le député travailliste Michael Cashman, qui avait cofondé Stonewall en 1989. «Enfin, qu’est-ce que Stonewall ne comprend pas dans le terme ‘égalité’?», a-t-il lancé à l’intention de ses anciens collègues.