Photo: KevIn/flickr CC.

«Dieu veut que les gens vivent leur amour au grand jour»

Tombées amoureuses alors qu’elles étaient au couvent, deux religieuses ont quitté les ordres pour se partenarier en vertu de la nouvelle loi entrée en vigueur cet été en Italie.

Un partenariat conclu en Italie fait les gros titres de la presse transalpine. Federica et Isabel, 44 ans, se sont unies mercredi à Pinerolo, près de Turin. Les deux femmes sont tombées amoureuses il y a trois ans, alors qu’elles travaillaient dans un centre de réhabilitation pour toxicomanes. Le problème, c’est qu’elles étaient déjà mariées… à Jésus. Elles avaient en effet prononcé leurs vœux dans un couvent franciscain. «Dieu veut que les gens soient heureux, et qu’ils vivent leur amour au grand jour», a expliqué Isabel au quotidien «La Stampa».

Les deux femmes ont quitté les ordres, mais pas perdu la foi. Une cérémonie de bénédiction a suivi la signature du partenariat en mairie. Elle a été dirigée par un prêtre excommunié par le Vatican à cause de son soutien au mariage pour tous. «Je peux assurer que toutes les nonnes n’étaient pas contre cette union, a-t-il commenté. Il y a eu des critiques, mais aussi beaucoup de compréhension de la part de certaines sœurs. Tout comme il y a beaucoup de prêtres qui ne condamnent pas ce genre de choix.» Il a ajouté que ce n’était pas la première fois qu’il «mariait» deux religieuses.

Le partenariat transalpin est entré en vigueur cet été, après des années de débat politique. L’Italie était le dernier grand Etat d’Europe de l’Ouest à ne pas reconnaître les couples de même sexe.

2 comments

Mon mariage a été aussi béni par un prre. ca n’a pas été simple d’en trouver, mais j’ai longtemps prier et le Seigneur a excaucé notre voeu : que notre mariage se fasse aussi devant Dieu, même si cela s’est en petit comité à la maison… Je souhaite à ces deux femmes tout le bonfhuer du monde et que La sainte Vierge Marie les ai en sa protection…

Comments are closed.

À lire également