Bars & Clubs
#Cruising

HRDR #13

Bâle, sam 18 février, 23:00
Bars & Clubs

Xperience Full Fetish Party

Berne, sam 18 février, 21:00
Agenda
#exposition #Théâtre

Daniel Hellmann, Planet Moo

Genève, dim 5 février - jeu 16 février

Pas de maire lesbienne pour New York

Elle faisait figure de favorite: Christine Quinn a été boudée par les électeurs – y compris gay – au cours de la primaire démocrate de la mégapole américaine.

Christine Quinn ne sera pas la première maire lesbienne de New York. Députée ouvertement lesbienne du City Council, elle n’est arrivée que troisième des primaires du parti, hier mardi, alors qu’elle était l’une des favorites. Elle aurait obtenu environ 15% des voix, loin derrière Bill de Blasio (40%), qui pourrait être désigné au premier tour. Étonnamment, Christine Quinn n’aurait pas fait le plein de voix dans la communauté LGBT, qui se serait tournée plutôt vers de Blasio (à 45% contre 39%, d’après un sondage du «New York Times»). Pourtant, la candidate avait été très présente sur le terrain LGBT, notamment après une série d’agressions homophobes particulièrement brutales, ce printemps.

Selon Queerty.com, il semble que de Blasio a su faire jouer de son opposition au «stop-and-frisk», le recours aux fouilles corporelles par la police en pleine rue. Cette technique controversée, soutenue par le maire Michael Bloomberg, aurait braqué les minorités raciales – mais aussi les gays – contre le sortant. Or Quinn était perçue comme la «dauphine» de Bloomberg.