«Sortez de ce corps, démons répugnants!» Dessin via Sodahead.

Les thérapies anti-gay étaient remboursées par la sécurité sociale

Une organisation fondamentaliste aux Pays-Bas faisait régler la note de ses pseudo-traitements visant à guérir de l’homosexualité par l’assurance maladie de base. Le gouvernement a mis fin à cette pratique.

La ministre néerlandaise a pris des mesures pour que les «thérapies» proposées par des psychologues chrétiens à des personnes souhaitant changer d’orientation sexuelle ne soient plus prises en charge par l’assurance maladie de base. Edith Schippers présente cette mesure aujourd’hui devant la seconde chambre du Parlement, rapporte «De Telegraaf».

En ligne de mire, les pseudo-traitements vantés par l’organisation d’obédience évangélique Tot Heil des Volks («Vers le Salut du Peuple»), et plus particulièrement par ses quatre centres spécialisés opérant sous le nom de Different. Les médias néerlandais s’y étaient intéressés en janvier dernier, découvrant le pot aux roses. La ministre avait alors réagi, estimant «bizarre» que ces prestations destinées à «réprimer des désirs coupables» soient remboursés par le système de sécurité sociale. Une enquête de l’Inspection de la Santé a conclu que les personnes luttant avec leur attirance homosexuelle n’étaient pas atteints de troubles de nature psychiatrique et que s’ils souhaitaient solliciter une aide pastorale, ils devraient désormais la payer de leur poche.

2 comments

Ambivalent. Mieux vaut-il se ruiner pour se détruire psychologiquement ou le faire gratuitement? Au moins, l’aspect financier aura un effet dissuasif

L’intelligence serait de demander le remboursement et de donner cet argent a des associations de soutien aux homosexuels… Je pense que le manque d’ouverture et d’integration a un grand role dans le deni de certains homosexuels qui du coup ne se sentent pas a leur place et font des tentatives desesperees pour « changer ». Ces cliniques exploitent la faiblesse et la douleurs de leurs patients, je ne comprends même pas pourquoi ces charlatans ne sont pas inquietes a un plus haut niveau.

Comments are closed.

À lire également