Lausanne

La Messe 3.0

sam 22 juin, 22:00
Montreux
#places à gagner

Henry Moodie + Lauren Spencer Smith

ven 5 juillet, 20:30
Genève

Le Temple: Fusion

sam 6 juillet, 23:00
Lausanne

Extra Viewing Party

sam 22 juin, 18:00

Jeté dehors à cause de pubs gay sur Facebook?

L'organisation Privacy International a accusé le réseau social d'avoir «détruit la vie» d'un adolescent gay. La faute à des annonces ciblées sur son profil, qui l'auraient «outé» auprès de sa famille.

Les parents d’un adolescent désigné sous le prénom d’emprunt de David auraient aperçu sur l’écran de l’ordinateur familial laissé allumé par le jeune homme des publicités ciblées pour des services réservés aux homosexuels. Selon un billet au ton dramatique publié sur le site du groupe Privacy International (PI) mardi soir, cette découverte a poussé les parents à expulser le garçon de la maison. Or David, dont l’âge n’est pas précisé, n’aurait pas entré dans les paramètres de son profil qu’il était gay ou «intéressé aux hommes». L’algorithme de Facebook l’aurait déduit. FI ajoute qu’il se serait retrouvé ainsi, du jour au lendemain, «sans abri» et serait tombé en dépression

Facebook a balayé la critique, assurant que les pubs ne s’affichaient qu’en fonction de données que les utilisateurs choisissent d’indiquer sur leur profil. «Nous sympathisons avec quiconque est victime de discrimination, répond un porte-parole de l’entreprise, et nous sommes attristés par le récit partagé par PI. Toutefois, ce cas relève de la discrimination et de l’accès non autorisé à un compte personnel, ce n’est pas une question de publicité.» Pourtant, une récente étude universitaire avance que même une personne qui n’indique pas de préférence sexuelle peut être ciblée comme gay par le système en raison du profil de ses amis. En outre, souligne «Forbes», le fait de mentionner «Brokeback Mountain» comme film préféré, par exemple, peut être exploité par n’importe quel annonceur afin de promouvoir des croisières gays ou de sites de rencontres homos.

Manque de prudence
L’histoire a fait le tour du web anglosaxon, où elle a suscité des réactions sceptiques. Pour le site Unicorn Booty, PI en fait trop. Surtout, l’organisation qui se donne pour mission de «défendre le droit à la vie privée et de combattre la cybersurveillance» omet de rappeler une chose essentielle: Facebook est avant tout un diffuseur de publicité. Aussi, peut-on lire sur le blog, «ses utilisateurs, s’ils n’ont pas fait leur coming-out, devraient assurément être plus prudents dans l’utilisation du réseau, notamment si leur vie familiale est précaire. De là à accuser Facebook de détruire la vie d’un jeune homme…» Privacy International a entre-temps effacé l’histoire de David de son blog. Apparemment à la demande du partenaire du jeune homme.

One thought on “Jeté dehors à cause de pubs gay sur Facebook?

  1. Oui enfin le problème le plus frappant, c’est quand même le fait que ses parents l’ai foutu dehors, facebook ou pas facebook….

Comments are closed.