Montreux
#places à gagner

Henry Moodie + Lauren Spencer Smith

ven 5 juillet, 20:30
Genève

Le Temple: Fusion

sam 6 juillet, 23:00
Lausanne

La Messe 3.0

sam 22 juin, 22:00
Lausanne

Extra Viewing Party

sam 22 juin, 18:00

 «Je déteste les garçons qui en font des tonnes pour m’impressionner»

 «Je déteste les garçons qui en font des tonnes pour m’impressionner»
Élie Autin. Photo: Yolane Rais

Bientôt en tournée en Suisse et à l’étranger pour présenter son solo, Élie Autin performera en septembre lors du festival La Bâtie, à Genève. Artiste pluridisciplinaire, ses œuvres sont exposées au Centre d’Art Contemporain Circuit à Lausanne. 

Ce que j’apprécie le plus chez mes ami·e·x·s

Leur démonstration de joie sincère lors de nos retrouvailles. Le fait d’assumer leur vulnérabilité à travers des mots. Cela permet d’échanger des stratégies communes pour contrer certains moments plus durs que d’autres.

Mon occupation préférée

La marche en nature, seule. Ça me permet de questionner tout ce que je souhaite, de ne rendre de comptes à personne sur ce que je viens de dire à voix haute, de rester en contact avec ce en quoi je crois, de cultiver mes sensations, croyances, peurs et doutes qui sont puissants.

L’oiseau que je préfère

Le kiwi austral. Un animal super cute et très rigolo.

Mes poète·sse·x·s favori·te·x·s

Marvin M’toumo, une amie et artiste. Elle fait de sa colère, de ses tristesses, de ses luttes des œuvres d’art. 

Mes compositeur·trice·x·s préféré·e·x·s

Lully passe dans mes oreilles lors de mes voyages. Le style de musique baroque me touche. Aïsha Devi, avec qui j’ai travaillé pour ma première création à l’Arsenic. Trois ans avant ce solo, j’écoutais sa musique lors de mes rituels, lors de mes danses les plus intimes, lors de mes ébats amoureux, lors de mes peines…

Mes noms favoris

Magdalena, Orillon, Olympe.

Ce que je déteste par-dessus tout

Les garçons qui en font des tonnes pour m’impressionner et les personnes qui me blessent, le savent et continuent de le faire. Jusqu’ici, ça n’a été que des hommes cis.

Le don de la nature que je voudrais avoir

M’envoler quand je le souhaite et me retrouver rapidement en nature ou chez certaines personnes: chez mes parents, en montagne avec ma sœur…

Comment j’aimerais mourir

Pendant la nuit après avoir fait l’amour avec une ou des personnes que j’aime. Savoir que le moment est beau, que certaines choses du monde et certaines personnes continueront d’aller, c’est comme ça que j’aimerais partir.

Les fautes qui m’inspirent le plus d’indulgence

Le mensonge, selon des circonstances. Le meurtre, aussi: l’impulsivité d’un acte irrémédiable.

Vous pouvez suivre Élie sur Instagram: @elie.autins