Bars & Clubs

Bordello Easter

Lausanne, dim 31 mars, 23:00
Community
#Cinéma #Table ronde

Queendom

Genève, sam 9 mars, 19:00
Bars & Clubs

Le Temple: Fusion

Genève, sam 6 avril, 23:00

Les ouvrages queer de l’été

Les ouvrages queer de l’été

Chaque mois, Payot Libraire met en avant des livres queer. Au programme de cet été, deux titres à emporter avec soi à la plage.

Comment devenir moins con en 10 étapes, Quentin Delval, Hors-d’Atteinte

ESSAI – Un nouvel ouvrage dans la collection Faits & Idées, qui nous avait déjà proposé le titre Comment devenir lesbienne en 10 étapes ou encore On ne va pas y aller avec des fleurs, et qui continue son travail de déconstruction autour de la pensée contemporaine. Ici on s’éloigne des traités sur la masculinité, des guides pour de nouvelles relations entre homme et femme et de toute la glose autour du sujet, pour en revenir au plus important: la pratique. Au travers de situations concrètes et quotidiennes, Quentin Delval nous propose différentes solutions ou pistes de réflexion pour, disons-le, devenir moins con! 

C’est un ouvrage terriblement nécessaire, qui réussit le tour de force d’informer sans culpabiliser sur un sujet – la masculinité – qui reste malheureusement très clivant. L’auteur n’est pas inconnu en Suisse, puisqu’il a participé à la campagne «100 femmes et des milliers d’autres» mise en place par le réseau des HES romandes. Un cadeau parfait pour tous les hommes qui tentent d’évoluer vers une nouvelle forme du masculin et, en soi, pour tous les autres! (M.R.)

(Dé)rangée, Manon, Greg Blondin, Bamboo

BD – Fleur est une jeune femme qui s’en sort comme elle peut. Son travail ne la satisfait pas, mais ses parents seraient bien trop déçus si elle démissionnait pour réaliser son rêve:
devenir journaliste. Elle essaie de faire du sport, de manger sain, de gérer les bêtises de son chat, et au milieu de tout ça, de rencontrer l’amour. Mettant sans cesse de côté les injonctions de sa petite voix intérieure, celle-ci va se matérialiser et tenter de lui faire prendre conscience que, parfois, penser à soi en priorité ne peut nous faire que du bien! (J.G.)