Bars & Clubs

Born This Way

Lausanne, jeu 7 mars, 21:00
Bars & Clubs
#places à gagner

Beyond Border: The Queer Dynasty

Montreux, ven 15 mars, 22:00
Community
#Cinéma #Table ronde

Acsexybility

Genève, dim 10 mars, 14:00

Les ouvrages queer de juin

Les ouvrages queer de juin

Chaque mois, Payot Libraire met en avant des livres queer. Au programme de juin, deux titres choisis par Payot Fribourg. 

BD

Judee Sill, Jesus Alonso Iglesias, Juan Diaz Canales, Dupuis
Judee Sill est une chanteuse de folk et compositrice des années 1970, connue pour son amour de la musique et… son talent pour gâcher sa vie. Alonso Iglesias et Diaz Canales nous racontent le parcours de ce personnage de légende, une légende construite autour d’une existence mouvementée et du mystère l’entourant. La musicienne traverse sa vie par cycles: une passion et un talent pour la musique qui l’enivrent, elle et son public, une frustration due à un manque de reconnaissance qui la pousse dans les affres de la drogue et de la violence, des passages en prison, conséquences de ses actions…
Et c’est ainsi que les auteurs ont décidé de raconter sa vie, épisodiquement, anachroniquement, avec ces périodes manquantes au cours desquelles Judee Sill se volatilise – avant de réapparaître. Elle disparaîtra définitivement le 23 novembre 1979, d’une overdose, à trente-cinq ans. La bande dessinée en elle-même est un hommage aux années hippies: psychédélique, expressive et passionnée, elle mélange les styles et les couleurs au gré des aventures de l’héroïne. Une magnifique manière de (re)découvrir cette artiste (bisexuelle) oubliée de l’histoire! (A.S.)

ROMAN

La guerre des pédés, Copi, Bourgois
Voici un ovni littéraire! Sorti en 1982 dans sa première édition, ce petit roman débute au cœur du Paris de cette époque révolue. L’intrigue, insolite, dépeint la guerre sanglante opposant des homosexuels parisiens à des travestis sud-américains. Parmi ceux-ci, Conceïçao, 14 ans, fascine le narrateur-dessinateur, au point de l’embarquer dans moult aventures improbables… Imprégné d’une critique sociale discrète et teinté de fantastique, ce récit réédité mérite une (re)lecture urgente! (M.V.)