Culture

Lectures queer du mois de mai

Seven Shooter on Unsplash

Chaque mois, Payot Libraire partage sa sélection de littérature queer et exquise. Dans cette édition de mai, on fait la prévision de nos lectures à l’ombre d’un arbre ou en terrasse. À lire, à partager et à offrir!

Par

Libraire, Payot Vevey

Coup de Cœur 

Roman

Carol, Patricia Highsmith, Livre de Poche

Célèbre pour avoir signé en 1950 L’inconnu du Nord-Express, puis créé ensuite l’énigmatique personnage de Ripley, Patricia Highsmith (1921-1995) est pourtant méconnue. Peut-être parce qu’elle préféra les liaisons «scandaleuses», l’arrogance de la solitude, les cigarettes et le whisky pour accompagner son érudition, son talent et ses déprimes – ce que Hollywood, futile et misogyne, n’était pas enclin à encenser… Le long métrage documentaire Loving Highsmith, qui a fait l’ouverture des Journées de Soleure en 2022, remet enfin le projecteur sur cette femme forte et fragile, diplômée de Columbia à vingt et un ans et qui écrit pour Harper’s Bazaar et… Marvel Comics! Mais l’écriture, la vraie, est en embuscade, et l’incite à poursuivre avec audace: ce sera Carol, publié – malgré le refus de quelques éditeurs – en 1954 sous le pseudonyme de Claire Morgan, pour détourner les foudres que pouvaient alors valoir l’histoire d’amours lesbiennes. Dans ce roman poignant et subtil, tout Highsmith est déjà là: l’élégance du style, l’équilibre de l’intrigue, les personnages ambigus mais fascinants, l’hypocrisie sociale, l’individualisme, l’importance de la culture et de l’argent. Et, surtout, l’ironique noirceur.

Album jeunesse

Le mariage d’oncle Benji, Sarah S. Brannen, Scholastic

L’oncle préféré de Chloé annonce qu’il va bientôt se marier avec son copain Jamie! Tout le monde est enthousiaste… sauf Chloé. Et si son oncle Benji n’avait plus le temps de s’amuser avec elle? Sentant son inquiétude, Benji et Jamie vont offrir à Chloé une journée inoubliable, et lui montrer qu’au lieu de perdre un oncle, elle en gagne un deuxième. Cet album aux illustrations vivantes et chaleureuses valorise et célèbre la famille et le mariage homosexuel. Une douceur de lecture!

Poésie

Amnésie collective, Koleka Putuma, Lanskine

L’Afrique du Sud contemporaine est construite sur une identité nationale qui se caractérise par un traumatisme collectif permanent et son effacement simultané, une «amnésie collective». Les thèmes qu’aborde Koleka Ptuma sont l’amour, la religion, les identités féminine, noire et queer, l’héritage de l‘apartheid.

Littérature

Virtuoso, Yelena Moskovich, Viviane Hamy 

Jana brûlait de dire son nom, Zorka, vous connaissiez Zorka, c’est bien ça? Mais dire son nom maintenant, à voix haute, après tant d’années d’efforts pour le taire, aurait été aussi bizarre que le prétendu cauchemar de cet homme. Qui plus est, Jana n’avait aucune patience pour les énigmes venant d’un homme…

Jeunes adultes

Un si joli désastre, Sophie Gonzales, Pocket Jeunesse 

Ils se sont aimés le temps d’un été… Le problème? L’un est out, l’autre pas. Les amours d’été sont-elles faites pour durer? Pour Ollie, la réponse est oui, pour Will, c’est plutôt le contraire. Quand ce dernier ne répond plus à ses textos, Ollie doit se faire à l’idée: il affrontera la rentrée le cœur brisé… Contre toute attente, ils se retrouvent dans le même lycée. Un happy-end est-il encore possible entre Ollie et Will?

Jeunes adultes

Cemetery boys, Aiden Thomas, ActuSF 

«Le visage de l’esprit était tordu par une grimace, ses doigts noués dans le tissu de son haut. Il portait un blouson en cuir noir avec un capuchon sur un t-shirt blanc, des jeans délavés et une paire de Converse. «Ce n’est pas Miguel», essaya de chuchoter Maritza, mais elle n’avait jamais vraiment eu une voix faite pour ça. Yadriel gémit et se passa la main sur le visage. Du bon côté des choses, il avait invoqué un esprit pour de vrai. Du mauvais côté des choses, il n’avait pas invoqué le bon.» Un premier roman qui laisse sans voix, véritable mélange d’authenticité et d’émotions. Aiden Thomas signe ici un titre à lire absolument, qui aborde des sujets tels que l’acceptation des personnes LGBTIQ+, le racisme, la colonisation…

_________________
13 mai 2022   Thèmes: Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

*

À lire également