Culture

Yves Saint Laurent en majesté

A l’occasion des 60 ans du premier défilé d’YSL, la Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent met en lumière l’influence de l’art dans les créations du maître à travers une exposition en simultané dans six institutions culturelles parisiennes.

Celui qui a révolutionné le concept de genre en créant le smoking pour femmes en 1965 est célébré avec le plus grand faste dans la capitale qui l’a fait «Prince», Paris. Un hommage à la hauteur de l’avant-gardisme de l’homme aux lunettes noires que fut Yves Saint Laurent. Bien plus que le couturier, c’est l’homme de culture qui est ici salué de concert dans une pléiade de musées. Et quoi de mieux dans le cadre d’une telle rétrospective que d’abandonner les standards muséaux et d’inventer un modèle unique pour découvrir la manière qui était celle de Saint Laurent de penser et concevoir ses collections. Ainsi le Louvre, le Centre Pompidou, le Musée national Picasso, le Musée d’Art Moderne de Paris, le Musée d’Orsay et le musée Yves Saint Laurent Paris ont mis en scène, chacun à leur manière une discussion entre l’œuvre d’un artiste et son écho dans l’esprit de ce touche-à-tout de génie.

«Mon arme est le regard que je porte sur mon époque et sur l’art de mon temps» – Yves Saint Laurent.

Pour rendre l’exercice encore plus puissant, une pièce iconique est sélectionnée puis mise en miroir avec l’œuvre picturale ou littéraire qui a inspiré le créateur. Ce jeu de face à face permet de déceler le cheminement créatif de ces coups de cœur artistiques qui ont fait naître des chefs-d’œuvre comme la robe Mondrian, clin d’œil au maître de l’abstraction, la passion qu’il nourrit pour le cubisme de Picasso ou encore sa fascination pour les couleurs de Bonnard. Rassurez-vous, on ne vient pas assister à un défilé posthume. Ce sont vos méninges qui vont scintiller puisque l’on rentre littéralement dans le processus de fabrication du panthéon YSL. Autant dire que le fourmillement permanent de l’esprit du maître ultra prolifique donne le tournis. Saint Laurent est métamorphosé en anthropologue d’une société en mouvement faisant se télescoper les modes entre elles. Visionnaire audacieux assoiffé d’expériences, il sut mettre son inventivité sans borne au profit de l’élégance pour faire corps avec son temps. Prodigieux.

Yves Saint Laurent aux musées. Du 29 janvier au 15 mai 2022. Centre Pompidou, Musée national Picasso, Musée d’Art Moderne de Paris, Musée du Louvre, Musée d’Orsay, Musée Yves Saint Laurent Paris

_________________
8 février 2022   Thèmes: Étiquettes : , , ,

À lire également