Lizzo, Eddy de Pretto, Janelle Monáe et Bang Bang Romeo.

Genre de Jazz

Le Montreux Jazz fera la part belle aux artistes aux sonorités queer, du 28 juin au 13 juillet . Voici quelques uns des moments forts de cette édition 2019!

Le MJF, pour les intimes, c’est le rendez-vous incontournable des mélomanes estivaux. Cette année, niveau programmation, il faut dire que nous serons servis avec des artistes qui feront résonner les thématiques queer aux quatre coins de la riviera lémanique. Il est évident que la figure de proue de ce prisme programmatique est Elton John. Icône absolue de la pop, il y a fort à parier que Janet Jackson fera également vibrer nos cœurs.

Mais cette 53e édition du MJF pousse les choses encore un peu plus loin en nous présentant une pléiade d’artistes qui nous ressemblent. Voici nos coups de cœur:

Il y a bien sûr Eddy de Pretto qui a fait une entrée fracassante sur le marché de la musique francophone avec son titre «Kid». «Parler de virilité en tant que gay, cela minimise le propos. Si un hétéro pouvait le faire, cela serait encore plus fort. «Kid» n’est pas une chanson gay. Elle évoque la virilité avant d’évoquer la sexualité. Je n’ai pas envie d’être raccourci en tant que personne dans une espèce de schéma iconique d’un mouvement» confiait-il l’année dernière au site Gael.be.
» Eddy de Pretto, Jeudi 11 juillet au Montreux Jazz Lab

Les sonorités rock ne seront pas en reste avec la présence de Bang Bang Romeo et de sa chanteuse qui s’identifie en tant que lesbienne. «En grandissant, c’était moi, moi et moi – je n’avais pas de modèle à suivre ; je devais croire en moi », expliquait récemment Anastasia au site de référence des femmes qui aiment les femmes Divamag. Une figure et une musique inspirante.
» Bang Bang Romeo, Vendredi 28 juin à l’auditorium Stravinski

Quand Janelle Monáe est apparue en tant que personne queer sur la couverture de «Rolling Stone» en avril dernier, la révélation a fait la une des journaux du monde entier. Cette artiste très prolifique est sans aucun doute un incontournable du jazz 2019.
» Janelle Monáe, Jeudi 11 juillet à l’auditorium Stravinski

À seulement 22 ans, Julien Baker nous emmène en balade. Une belle ballade aux sonorités folk soutenues et à l’instrumentation qui nous rappelle nos premiers émois allongés les yeux perdus dans les étoiles. Vous vous souvenez?
» Julien Baker, Dimanche 7 juillet à l’auditorium Stravinski

Quand Lizzo parle de son genre et son identité sexuelle à «Billboard», ça donne ça: «Personnellement, je ne me reconnais pas dans une seule chose ». La rappeuse à la formation musicale classique nous enverra une bonne dose de body positivism!
» Lizzo. Jeudi 11 juillet à l’auditorium Stravinski

À lire également