Warhol: la bible de la démesure

Parution d’un livre aux dimensions monumentales brossant les portraits du prolixe Warhol. La vision éclatante d’un voyeur éclaté.

13’500’000. A ce jour, tel est le nombre d’entrées que le moteur de recherche Google propose quand on tape le nom d’Andy Warhol. Notons d’emblée, et avec une pointe de mesquinerie, qu’il constitue, au vu de celui de Picasso ou de Monet, un piètre score pour celui qui préfigura l’ère de la communication (lire «Et Warhol créa les médias», 360° mars 05). Si le Net demeure un excellent outil pour découvrir de façon quasi complète une représentation de l’œuvre polymorphe du famélique enfant de Pittsburgh qui fut sacré pape de la contre-culture à New York, il n’en va pas de même pour le livre qui eut tendance à la segmenter et à s’éparpiller. Un procédé légitime quand on prend en compte l’ampleur de la tâche accomplie par l’artiste et ses apôtres de la Factory. Ce temps semble révolu. En effet, c’est la première fois qu’une publication en français – toutefois traduite de l’anglais «Andy Warhol, Giant Size» – embrasse si largement et si avantageusement la production warholienne. Warhol, un «Géant»? Warhol, un géant de papier, de papier glacé à l’instar de cette bible profane? A-t-on révisé le statut d’excellence de ses projets? 1400 illustrations en couleur et 600 noir&blanc, dont certaines inédites, jalonnent un discours pertinent fractionné en parties thématiques (la peinture, les succès new-yorkais, ses films, etc.) rédigées par d’éminents spécialistes. De manière factuelle et amusante, le livre s’ouvre sur la reproduction de l’acte de naissance du bouillant Andy et s’achève sur l’acte de décès pour mie haustivité. En marge de son activité artistique, Warhol se révéla un collectionneur compulsif qui amassa des milliers de chaussures, des Rolex, des meubles rococo, des lampes Tiffany, des gadgets et autres documents administratifs qu’il accumula du sol au plafond de sa maison. Un livre à la démesure de son sujet. Une aventure littéraire et visuelle pour approfondir sa connaissance de ce trublion, homosexuel perruqué, entouré d’histrions qui fut l’observateur pointu d’une époque de mutations sociales, politiques et technologiques.

Andy Warhol Géant, Ed. Phaidon
Parution en juin 06
A lire: Andy Wharol, entretiens 1962-1987, Ed. Grasset

À lire également