Culture

Une icône gay… qui n’en était pas?

Justin Fashanu, premier footballeur professionnel à avoir fait son coming-out, «n’était pas homosexuel», martèle son frère John. La mémoire du joueur, qui s’est suicidé en 1998, est célébrée au Royaume-Uni.

«C’est juste n’importe quoi. Du showbiz.» Frère du footballeur Justin Fashanu, et ancien joueur lui-même, en a assez de voir la mémoire de son frère réduite au souvenir de la première et, à ce jour, unique star gay du foot. Dans une interview diffusée ce soir à la télé britannique, il affirme que Justin Fashanu n’était tout simplement pas homosexuel, rapporte «The Telegraph». «C’est un sport de machos et je pense que si l’on n’a pas vu de footballeurs sortir du placard, c’est qu’il y a de bonnes raisons. Je ne dis pas qu’il n’y en ait pas ici ou là, mais je peux vous dire qu’en 20 ans de carrière, je n’ai jamais rencontré le moindre joueur gay.»

Justin Fashanu avait fait son coming-out dans les colonnes plutôt douteuses du tabloïd «The Sun», en 1990. Son interview était agrémenté du récit croustillant d’une idylle avec un député conservateur. A l’époque déjà, John avait laissé entendre que ces révélations étaient bidonnées. Selon son son cadet, Justin cherchait seulement à «attirer l’attention». Par ailleurs, John ne cache pas son ressentiment envers son frère, qui a «mis la famille en difficulté» au moment où leur mère était mourante.

«Victime de l’homophobie»
Au terme d’une carrière brillante en Angleterre, Justin Fashanu s’était pendu à Londres en mai 1998. Il avait 37 ans. Deux mois avant son suicide, il avait été accusé d’agression sexuelle sur un mineur aux Etats-Unis. Fille de John, sa nièce Amal a récemment réalisé un documentaire en hommage à son oncle, «Britain’s Gay Footballers». Elle est aussi l’une des initiatrices de la Justin Campaign contre l’homophobie dans le sport.

_________________
17 mars 2012   Thèmes: Étiquettes : , , ,

À lire également