Bars & Clubs

Let’s Build A Safer Space

Fribourg, sam 23 mars, 22:00
Bars & Clubs
#places à gagner

LSDXOXO

Neuchâtel, sam 16 mars, 23:00
Community
#Cinéma #Table ronde

Queendom

Genève, sam 9 mars, 19:00

Dans le bac à sable avec Sven et Rocco

«Une bête à deux têtes qui joue à 4 mains». C’est ainsi que se définissent Sven Kreter et Rocco Senatore, le couple le plus queer du paysage gay genevois, qui revient avec un nouveau projet: «Basile et Bertrand jouent au bac à sable». Ça promet!

Un lieu au moins aussi alternatif qu’eux et 500 m2 de murs pour s’exprimer. C’est le nouveau défi qui attend Sven Kreter et Rocco Senatore. Ils investiront la toute nouvelle fonderie Kugler à Genève qui se veut un laboratoire de création pluridisciplinaire pour une résidence durant le mois d’août. Sous l’étiquette Svkre & Slodowsk, ils y présenteront «Basile et Bertrand jouent au bac à sable». Une création qui s’annonce aussi bigarrée que ces deux personnage avec, au programme, une fresque vidéo forcément participative puisque jouer avec la diversité, c’est leur truc. Un mois durant, nos deux compères recevront ainsi différents groupes: des trans aux résidents d’un EMS, en passant par des chauffeurs de bus. Une liste qui n’est pas close, tout le monde est le bienvenu. Des journées portes ouvertes seront même organisées: «On propose au public de jouer dans une histoire que Rocco et moi allons écrire», nous confie Sven. Et Rocco d’ajouter «on veut créer une chapelle Sixtine qui bouge». Rien que ça.

De l’art de la mise en scène
«Basile et Bertrand jouent au bac à sable» est un projet résolument théâtral puisque c’est autour de leur passion commune de la mise en scène que Sven et Rocco se retrouvent. Le premier en a fait son gagne pain. Il bosse depuis seize ans en tant que scénographe pour les planches et le cinéma. Le second, avant d’embrasser des études universitaires en sciences politiques, a fréquenté pendant dix ans une académie de théâtre en Italie. Cette approche artistique particulière s’est notamment exprimée dans l’un de leurs précédents projets né en 2008, «La dolce vita» di Rocco S. Un personnage créé pour parler de prévention, une sorte de masque de la comedia del arte pour affronter les autres, un décorum pour mieux attirer le badaud. La starlette, c’était Rocco reléguant parfois Sven au second plan comme ils nous le confirment : «Pas mal de gens pensent que Rocco a tout fait. Il n’en est rien.» Pas de jalousie pour autant. Pour cette nouvelle production, ils seront sur le même pied d’égalité avec toujours le même objectif : s’amuser, se divertir. Pour Sven, leur travail consiste en une espèce de garden party où tout le monde est le bienvenu.

Et du bricolage…
La recette pour faire passer leur message? Un minimum de post-production! Leurs créations sont toujours très artisanales. Pour Sven, c’est une nécessité. C’est «le meilleur moyen de toucher les gens», de ne pas les effrayer avec des moyens hollywoodiens. Ce qu’ils aiment, c’est aller à la pêche aux rêves et aux fantasmes des individus. Un travail quasi anthropologique auquel le bricolage donne un rendu plus onirique. Et ça marche. «Basile et Bertrand jouent au bac à sable» est leur plus gros projet en tandem à ce jour. Une création autofinancée et même pas peur d’y laisser des plumes. Car s’il s’agit bel et bien d’une démarche artistique, le projet constitue aussi une opération marketing pour en porter d’autres. En effet, le binôme aime avant tout communiquer et c’est ce vers quoi il se dirige.
« La page Facebook du projet

Quelques dates à ne pas manquer

6 août 2011 – Garden Party : Tournage portes ouvertes de midi à minuit
13 août 2011 – Garden Party : Tournage portes ouvertes de midi à minuit au Sek