Tendances

J’veux du queer

Chaque mois, 360° propose une relecture iconoclaste de la mode en éclatant les normes de genre des vestiaires masculin et féminin pour mieux sublimer les vêtements en toute liberté. Une collaboration avec le Musée suisse de la Mode (MuMode) et le photographe Ricardo Caldas.

Par

Rédacteur en chef

Nous continuons notre exploration stylistique avec Sayari dans un chemisier Versace vintage qui semble avoir été dessiné pour elle. Sayari a 20 ans, elle est d’origine congolaise et roumaine, elle a grandi à Vevey et vit à Lausanne où elle vient de terminer ses études de mode à l’ERACOM. Elle est aussi danseuse, une activité à laquelle elle consacre beaucoup de temps. Ses deux passions se rejoignent dans la posture et l’attitude à travers le vêtement. «Dans les deux cas, on raconte une histoire, c’est ce qui me plait», précise-t-elle. Quand elle ne dessine pas et qu’elle ne danse pas, elle lit. «J’ai lu pas mal de biographies de femmes noires qui racontent leur vécu dans les années 50 et 60. Le livre qui m’a le plus marqué jusqu’à présent est le roman de de Fatou Diome, Le Ventre de l’Atlantique». Pour l’instant, Sayari a décidé de prendre du temps pour s’occuper d’elle avant de continuer ses études à Paris.

Empire baroque et rockstars

Ses goûts en mode se portent sur les collections de l’Américain Casey Cadwallader, le directeur de création qui revisite les nuances du lexique Mugler depuis 2017. «J’aime la nouvelle esthétique qu’il apporte, l’inclusivité et la diversité des mannequins avec qui il travaille. C’est une marque très fluide et j’aime son jeu très recherché de transparence.» De Mugler à Versace, il n’y a qu’un pas. La maison italienne et l’enseigne française ont toutes deux forgé leur univers à travers d’étroites collaborations avec le milieu de la musique pop et des shows sublimés par les supermodels des années 90. On se souvient de Too Funky, le clip spectaculaire de George Michael mettant en scène un défilé Mugler en 1990, une année après la première tournée de Mylène Farmer, costumée par son ami, le même Thierry Mugler. Du côté Versace, la fameuse robe en soie verte transparente au décolleté étourdissant portée par Jennifer Lopez à la cérémonie des Grammy Awards en 2000 est si iconique qu’elle a servi à Google pour créer son site Google Image. Sayari apprécie beaucoup le style Versace, qu’elle estime extrêmement féminin. Sur les bases baroques chromatiques hyper flashy des collections de Gianni, le génie de la famille assassiné devant sa maison de Miami Beach à 50 ans le 15 juillet 1997, sa sœur Donatella Versace a construit un véritable empire en hommage à son frère disparu.

instagram.com/museesuissedelamode

_________________
20 mai 2022   Thèmes: Étiquettes : ,

À lire également