Bars & Clubs
#Cruising

HRDR #12

Bâle, sam 17 décembre, 23:00
@vousgam
Culture
#drag show

Dragâteloises

Neuchâtel, sam 10 décembre, 19:00
Bars & Clubs

Le Bal des Moches

Genève, sam 10 décembre, 17:00

J’veux du queer. Shin Iglesias X YSL

J’veux du queer. Shin Iglesias X YSL
Chaque mois, 360° propose une relecture iconoclaste de la mode en éclatant les normes de genre des vestiaires masculin et féminin pour mieux sublimer les vêtements en toute liberté. Une collaboration avec le Musée suisse de la Mode (MuMode) et le photographe Ricardo Caldas.

Shin Iglesias est comédienne. Intrinsèquement, à la folie, passionnément. C’est aussi une amie. Dans un récent raid de shopping, Shin essaie une veste de smoking noir qui lui va comme un gant. En plus de l’élégance naturelle, elle a l’attitude qui va avec. Aussitôt, je lui propose de poser dans le cadre de notre série J’veux du queer. Elle accepte, évidemment.  Aventure queer. Shin revêt un smoking, mais pas n’importe lequel, puisqu’il s’agit d’un modèle Yves Saint Laurent. Comme on le sait, le couturier disparu en 2008 est le maître absolu du smoking pour femme. Pionnier en la matière, il transgresse dans un élan ultra-glamour la silhouette typiquement masculine pour en proposer une première version au féminin en 1966. Un classique parmi ses classiques. Une allure intemporelle qui n’est pas sans rappeler le cross-dressing sulfureux de Marlene Dietrich dans La Scandaleuse de Berlin (1948). «Pour une femme, le smoking est un vêtement indispensable avec lequel elle se sentira continuellement à la mode car c’est un vêtement de style et non un vêtement de mode. Les modes passent, le style est éternel», prophétise-t-il alors.

Shin en YSL, la magie opère

 

Sur le cintre, le pantalon taille 34 semble déraisonnablement minuscule. Shin l’enfile, la magie opère, le pantalon semble taillé sur mesure. Elle apporte sa touche, un T-shirt à l’effigie de Gene Simmons, le chanteur à la langue bien pendue des KISS, le quatuor américain de hard rock des années 80 maquillé et juché sur des plateforme boots digne des participantes les plus excentriques au RuPaul’s Drag Race. Comme un clin d’oeil au cliché iconique d’Helmut Newton immortalisant un mannequin en smoking dans les rues de Paris pour VOGUE en 1975, nous descendons dans la magnifique rue Dufour et ses pavés pour capturer le meilleur de la comédienne dans son rôle de modèle d’un soir en plein air. Les éléments semblent s’être donné le mot, sous une pleine lune complice, le vent se déchaîne dans sa chevelure. Entre deux des mille et une poses qu’elle improvise, nos rires résonnent dans la rue déserte. Au-dessus de sa tête, un panneau avec l’inscription L’Etoile résume à lui seul l’aura de Shin Iglesias en YSL.

instagram.com/museesuissedelamode