Tendances Archéologie

Un graffiti «homophobe» vieux de 19 siècles

28 déc. 2020

Photo: pompeiisites.org

Dans le magnifique «snack-bar» récemment dégagé à Pompéi, les archéologues ont trouvé une inscription scabreuse visant le tenancier.

La découverte d’un thermopolium (autrement dit un antique snack-bar), dans un état exceptionnel de conservation à Pompéi a réservé bien des surprises aux archéologues. Ils y ont dégagé de magnifiques fresques aux couleurs vives, des ustensiles de cuisine et d’instructifs reliefs de nourriture, mais aussi un graffiti plutôt cru…

Photo: pompeiisites.org

«Nicia cinaede cacator», peut-on lire gravé dans la peinture. Comme l’explique la direction du site dans son communiqué, il s’agit d’une insulte visant un certain Nicias, probablement l’affranchi grec qui tenait l’échoppe. Celui-ci est est qualifié de «chieur débauché». L’exclamation aurait une connotation homosexuelle claire, «cacator» désignant la jeune victime d’une relation pédérastique.

L’inscription peu ragoûtante, laissée par un client farceur ou un serviteur du thermopolium, a fait quelque peu jaser en Italie, qui débat actuellement d’une loi contre l’homophobie. «Il ne reste plus qu’à attendre que les légionnaires de la culture politiquement correcte l’effacent», ironise le quotidien populiste «Il Giornale».

À lire également